Championnat de France de Blood-Bowl

INFO: Merci d'aller dans : profil/préférence et de cocher "oui" sur "autoriser les HTLM"

C’est quand qu’on joue ?



Derniers sujets

» Inscriptions Kick'n Run Bowl S3
Hier à 19:07 par Franz Pendergast

» Tractations J2
Mer 22 Nov - 14:29 par Don Quigeek

» Inscriptions S3
Mer 15 Nov - 15:44 par Maciste

» Suggestion de tournoi - La Stress Cup
Ven 10 Nov - 8:41 par Maciste

» Tractations J1
Mar 7 Nov - 23:27 par Euripe


    Télébowl – Intersaison 2/3

    Partagez
    avatar
    Gris-gris
    Admin

    Messages : 507
    Date d'inscription : 18/01/2011
    Age : 38
    Localisation : Sainte-Marie-Cappel (Cassel, Nord)

    Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  Gris-gris le Ven 4 Mai - 20:21

    Télébowl – Intersaison 2/3


    Générique – Générique – Générique – Générique – Générique – Générique – Générique – Générique


    Christian Jean-Brêle : Bonjour chers téléspectateurs, votre serviteur Christian Jean-Brêle, bienvenue pour cette troisième édition du Télébowl, en compagnie de nos deux spécialistes du Blood-Bowl, les Vissetonvied Suceunpeutout et Denis Grosdard.
    Nous avons un vaste programme, puisque la saison 2 du Championnat de France de Blood-Bowl, CFBB pour les intimes, est terminée depuis peu. Nous aurons donc une foultitude d’invités hauts en couleurs, vous savez ce que c’est, les coachs ici, ce ne sont pas des enfants de chœur !
    Denis Grosdard : Tu l’as dit, bouffi !
    CJ-B : Le CFBB se porte particulièrement bien, une multitude de nouvelles équipes sont arrivées dernièrement, n’est-ce pas Vissetonvied ?
    Vissetonvied Suceunpeutout : Tout à fait, Christian, nous avons, par ordre alphabétique, Biff le Borgne qui joue en division 2 les Frères de Saint-Pierre et en division 3 les Anges de Saint-Pierre.
    DG : Ben c’est un mystique, lui !
    VS : Nous avons aussi Davey Boy S, qui joue en division 2 les U’Takers d’Alençon
    CJ-B : Le Blood-Bowl se porte magnifiquement à Alençon.
    DG : S’il cartonne autant que son voisin de palier, on pourra bientôt organiser le CABB : le Championnat d’Alençon de Blood-Bowl. Au moins, les coupes auront pas beaucoup de chemin à faire, et on saura où les trouver.
    VS : Et puis Marteau-Pilon, qui joue en division 2 les Saintes Barbarellas et en division 3 les Angoulême XI Comptoir…
    DG : Des gonzesses et des halflings, mais il sort d’où ce mec ?
    VS : … le volubile Sharkrudi, qui présente les Sangsues Domfrontaises en division 2 et les Domfront Scrapers en division 3
    DG : Lui, j’ai l’impression qu’il va nous mettre un peu d’ambiance. Ça va jouer sale !
    VS : Et enfin Torg666 un ancien de la D1 de la première saison, arrivé de justesse avant le début des hostilités, qui nous envoie un équipe d’orques, les Kass’Noisettes de Toulouse.
    DG : Ah ben voilà, un peu de sérieux.
    CJ-B : On voit de plus en plus de coachs qui dirigent plusieurs équipes. L’ouverture d’une troisième division est une grande marque de succès pour le CFBB.
    DG : Vous voulez rire. La troisième division, ce ne sont que des équipes de seconde zone que les coachs jouent pour se marrer un bon coup. Vous avez vu les races qui se présentent pour jouer ? Y a des gobelins, des ogres, et même des halflings !
    VS : Mais on a aussi des équipes qui pourraient, à terme, devenir des concurrents sérieux pour des équipes plus installées.
    CJ-B : J’imagine que c’est le rêve de toutes ces petites équipes qui nous arrivent : grimper dans l’échelle jusqu’à remporter le grand trophée de la première division.
    DG : Ben je vois pas pourquoi elles se fatiguent. De toute façon tous les ans, c’est Darkboy qui gagne !
    CJ-B : Darkboy qui présente, lui, une équipe de skavens, les Alençonnais Griffus, qui pourraient prétendre au titre.
    VS : C’est un peu tôt pour se prononcer, les équipes ne sont pas encore rodées, on ne peut pas encore imaginer ce que seront les techniques développées par les coaches. Une chose est sûre, l’entraînement des équipes a été intensif.
    CJ-B : Et on aura du spectacle sur l’ensemble de cette nouvelle, belle saison ! Lancez le jingle !


    Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle


    CJ-B : Mais avant de rentrer dans le vif du sujet avec les Divisions 1 et 2, un petit point sur le Tiers Sang, je vous rappelle que cette compétition annexe, toujours en cours, réunit les trois races censément « pures » du Blood-Bowl : les amazones, les nordiques et, bien sûr, les humains.
    DG : Il n’y a que trois équipes d’amazones qui ont osé participer à la compétition. De toute façon, le Blood-Bowl, c’est pas un sport de gonzesses.
    VS : Et pourtant, l’équipe qui a pour l’instant les plus beaux résultats, c’est tout de même les Femal Strickers, les amazones menées par Darkboy.
    DG : Non mais, c’est pas pareil. Darkboy il jouerait une équipe de snots qu’il serait fichu de remporter le championnat avec.
    CJ-B : Darkboy serait effectivement favori sur cette compétition aussi. Il est parti pour aligner les trophées…
    DG : Tu parles ! Y aura bientôt plus de place sur sa cheminée.
    VS : Ne vendez pas la peau du yéti avant de l’avoir tué. Il y a du beau monde en face. Les autres équipes en lice sont loin d’être à la rue, nous avons les nordiques, les Gendes de Beowulf, menées par JuLucky, et justement, notre premier invité de cette édition : Sharkrudi, le coach des humains, les Bordeleaux Dolphins !

    CJ-B : Bienvenue sur le plateau monsieur Sharkrudi. C’est un honneur pour nous.
    VS : A peine arrivé dans la place, tout le monde ne parle que de vous. Des hordes de fans vous suivent alors que vous n’avez encore joué aucun match en D3. Vous avez investi le Club House de manière spectaculaire et vous avez pour vous et vos équipes une communication exceptionnelle. Tout ça est calculé ?
    S : Calculé oui et non j'essaye de faire au mieux partout où je passe, je me suis imprégné de l'endroit quand même avant le début du championnat en jouant la WWGC et le Tiers Sang, 2 compétitions que je réussis plutôt pas mal d'ailleurs.
    Pour le championnat c'est une autre histoire, l'avenir nous le dira, je n'ai pas d’autre ambition que celle de figurer au mieux dans la compétition.

    VS : Vous semblez être un coach qui a de la bouteille. Pouvez-vous nous faire un petit topo sur la manière dont se passe le Tiers-Sang pour vous ?
    S : Il est vrai que je suis en position de pouvoir jouer les 1/2 dans cette compétition, je ne suis pas un grand spécialiste des franchises humaine, toutefois je m'adapte à cette équipe, à ses forces et ses faiblesses, on a pu avoir un peu de chance aussi sur certaines situations mais je trouve que mon équipe a plutôt bien géré les matchs.
    En tout cas pour le moment rien n'est encore joué. J'ai l'impression que vous voulez me faire prendre la grosse tête ou que je monte en pression tout seul pour perdre mes moyens en championnat. En tout cas je peux vous dire que je suis venu ici plus que motivé, mais pas tant sur les résultats que sur ma motivation pour le jeu tout court, je vais me battre sur tous les front pour aller le plus haut possible, que ce soit dans les compétitions annexes comme le Tiers Sang ou la WWGC qui est elle terminée, mais aussi en championnat et que ce soit en D2 ou en D3.
    Mon équipe gobeline affronte d'ailleurs comme 1er match les nains d'Elleas et je n'ai peur de rien, la pression ne sera pas de mon côté, je suis zen.

    CJ-B : Vous usez et vous abusez des sponsors, Hee Lager, la Cuvée des Trolls, les huiles et lubrifiants Elfe… Ne craignez-vous pas qu’à jouer ce jeu-là, le Blood-Bowl perde son âme ?
    S : Les grandes équipes et les grands coachs attirent les sponsors sans vraiment les chercher, je ne prétends pas être un grand coach mais ma position de commissaire en ligue JBL m'a apporté de réels contacts avec de nombreux présidents de marques, certaines suivent, pour moi et d'autres. Elles épaulent les équipes, toujours est-il que ça met du beurre dans les épinards.
    VS : On est ravis de voir arriver de nouvelles équipes et de nouvelles races en Championnat de France. Depuis les Bonurgles de Rouen, que vous n’avez sans doute pas connus, on n’avait pas vu de joueurs de Nurgle sur le terrain. Quelle sont pour vous les forces de votre équipe ?
    S : J'aime me mettre en situation de risque, je ne voulais pas arriver et suivre le mouvement en coachant des équipes de races très présentes comme les nécros, les morts-vivants, les orques, je voulais sortir de l'ordinaire, me mettre en difficulté aussi. Plus il y a de challenge, meilleure est la victoire.
    Et puis je commence avec des équipes jeunes, je ne leur demande pas l'impossible, il va falloir construire une équipe solide qui pourra prétendre au titre dans un futur plus ou moins lointain.
    Nos forces, je dirais un petit effet de surprise déjà : toutes les équipes et coachs ne rencontrent pas des Nurgles tous les jours, après laissez-moi le temps de faire le tour de mon équipe : elle reste jeune, des joueurs clés vont se dessiner petit à petit. En tout cas je n'ai pas de doutes ou d'appréhensions, on va gêner plus d'un coach.

    VS : Quels adversaires les Sangsues craindront le plus ?
    S : Personnellement je déteste jouer contre des équipes de sylvains donc je dirais à première vue The Suzukis et la Réunion des 3 Cirques.
    DG : Vous jouez aussi une équipe de gobelins en troisième division : les Scrappers. C’est pour rigoler un bon coup ou vous espérez vraiment remporter le championnat avec eux ?
    S : Si je vous dis que c'est pour gagner le titre vous me croiriez pas…
    DG : C’est bien ce que je me disais.
    S : Comme déjà dit précédemment je joue toutes les races au Blood Bowl, et ne pas jouer comme tout le monde me plaît. J'aime ces équipes gobelines, renégates et filoutes, faire une saison avec m'a attiré donc j'ai accepté de signer avec les Scrappers. Le calendrier nous met d'ailleurs tout de suite dans le bain avec en 1er match les nains coachés par Elleas.
    DG : Ah oui, ça c’est la tuile.
    S : En tout cas très heureux d'arriver ici parmi tous ces coachs et équipes, je n'ai pas de pression en tant que commis ici et ça me fait un bien fou.
    CJ-B : Eh bien merci pour cette interview Sharkrudi, vous êtes bien urbain.
    S : Merci à vous. Bonne chance à tous et que le meilleur gagne.


    Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle


    Dernière édition par Gris-gris le Ven 4 Mai - 20:40, édité 1 fois


    _________________
    avatar
    Gris-gris
    Admin

    Messages : 507
    Date d'inscription : 18/01/2011
    Age : 38
    Localisation : Sainte-Marie-Cappel (Cassel, Nord)

    Re: Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  Gris-gris le Ven 4 Mai - 20:24

    CJ-B : Vous avez l’air bien reposés tous les deux, et bien bronzés en plus ? Vous avez pris des vacances ?
    VS : Oui, je suis parti avec ma femme à la Réunion, c’était merveilleux ! Et notre couple va beaucoup mieux depuis.
    DG : Moi ? Non, je suis resté dans le coin, j’ai travaillé dur. Vous savez ce que c’est, le boulot de journaliste.
    CJ-B : Mais vous avez bronzé, vous aussi ?
    DG : Ah oui ? C’est que j’ai passé beaucoup de temps… sur ma terrasse. C’est ça, sur ma terrasse, à travailler pour préparer cette émission. Il y a pas mal de soleil sur ma terrasse… C’est une grande terrasse.
    CJ-B : Et bien justement, voici le retour sur la saison 2. C’est vous qui l’avez fait, Denis ?
    DG : Euh, pas vraiment. Un jeune journaliste de talent tenait absolument à s’en occuper, alors vous pensez bien que je l’ai laissé faire…
    CJ-B : D’accord, très bien, allons-y… alors maintenant, sans plus attendre, le bilan de la saison 2 de la division 2 par le talentueux… c’est qui ce mec ?... William Anite Phi… Phallusoïde !

    William Anite Phallusoïde :
    Mes chers compatriotes
    Chers amis
    Lecteurs du jour, bonjour !


    Ma position de stagiaire débutant
    Puisqu’il s’agit d’un bizutage
    J’ai l’immense honneur d’avoir été désigné pour vous dresser un portrait réaliste sans compromis avantageux de la deuxième saison de la division 2 du CFBB !

    Comment ne pas débuter cet article autrement qu’en mettant la lumière le terrifiant magnifique champion de cette saison : Elleas et ses Bouchers de Sarlat qui grâce à une corruption qualité spectaculaire a outrageusement magnifiquement dominé cette saison. Ils ont pris la tête des responsables de la ligue de leur division dès la première journée et l’ont gardée jusqu’à la fin avec une avance douteuse indubitable, se permettant même de finir meilleure défense de la division en ayant la meilleure différence de td.


    Cette saison aura été marquée par des scores fleuves, avec pas moins de 150 TD marqués en 14 journées soit une moyenne de 2.68 TD par match, les publicitaires les fans étaient ravis !

    A cela, nous devons ajouter les 193 blessés au cours de la saison, soit une moyenne sanglante de 3.45 blessés par match. Nous en profitons pour avoir une pensée sadique émue pour les familles des 25 joueurs qui ont trouvé la mort sur les terrains de D2 pendant cette saison.

    A la rubrique des exploits réalisés durant cette saison, les récompenses par équipe ayant déjà été remises officiellement, je ne suis pas assez payé pour je n'ai pas le temps de les rappeler. Je vais donc m'attacher à mettre en lumière les joueurs qui ont brillé cette saison :

    Meilleur marqueur, avec 9 réalisations: Dr. Dakota Block du St-Ju Planète Terreur. Ce joueur finit aussi meilleur coureur de la saison avec 570 yards parcourus. D'autres joueurs de cette même équipe ont su s'illustrer cette saison comme J.T. élu plus grosse brute avec 40 mises au sol et Dr. William Block qui finit en étant le plus sanguinaire avec pas moins de 11 blessures infligées.
    Avec des joueurs de ce calibre au sein de son effectif, c'est à se demander comment le coach Julucky n'a pas fait mieux que 5ème ex aequo de la division... L'équipe a d'ailleurs été dissoute en fin de saison, mais on se demande si le problème venait vraiment des joueurs…

    Gérard le Bigleux, des Châteauroux Rangers Stars s'offre le titre de meilleur passeur et meilleur lanceur avec 13 passes pour 138 yards effectués. Une statistique impressionnante pour le championnat du monde du lancer de tongue (chaque année à Hourtin - Gironde) mais inutile pour le Blood Bowl. La preuve, cette équipe finit avant-dernière de la division...

    Au rang des immense déceptions, comment ne pas parler des Darks Cathares d'Ombreterre qui comptent dans leur effectif le 3ème meilleur marqueur, les 2ème et 3ème meilleurs passeurs, le 2ème meilleur receveur, les 3ème et 6ème meilleurs coureurs, les 3ème et 4ème meilleurs lanceurs, la 5ème grosse brute et le plus expérimenté de la division et qui malgré cela finissent bon derniers cette saison... Rendons grâce à Ombreterre qui a dû user de toutes ses qualités de coach pour arriver à un pareil résultat malgré des joueurs de cette qualité...

    Saluons Mine de crayon des Ravagés Perpignanais qui a su nous divertir en tuant 3 joueurs cette saison.

    Pour finir, notons l'extraordinaire performance des joueurs du Suzuki qui trustent le classement "punching ball" en ne prenant pas moins que les 5 premières places avec un cumul de 116 mises au sol subies pour une moyenne de 8.28 séances de "je me roule sur la pelouse" pour eux 5. Et honnêtement, leurs coéquipiers ne sont pas en reste puisque l'équipe cumule 16 mises au sol de moyenne par match !!!! Il est peut être temps de s'inquiéter de l'état de leur oreille interne et de faire des tests d'équilibre avant le début de la saison 3...


    Voilà pour l'essentiel des statistiques de la division. Nous pouvons sans conteste affirmer que nous avons assisté à une saison magnifique, avec son lot de td, de blessés, de morts et de suspense pour la 2ème place... Nous regretterons que ce n’ait pas été le cas pour la première place mais saluons Elleas avec ses Bouchers de Sarlat et Morhgen avec ses Poitevins du Nord qui nous quittent pour aborder la terrifiante division 1 et ses immenses stars...

    Pour les autres, il est extrêmement étrange de constater qu'à l'issue d'une saison aussi riche, seules deux équipes ont accepté de rempiler pour la saison 3, les autres ayant été purement et simplement dissoutes par leurs dirigeants ... Merci donc aux deux équipes elfes ne porter le flambeau de la division 2 et espérons qu'ils sauront montrer aux nouveaux qu'ici c'est la D2 et qu'on attend au moins aussi bien que la saison qui vient de s'achever.


    William Anite Phallusoïde
    stagiaire intérimaire
    envoyé très spécial


    CJ-B : (chuchote) Vous l’avez trouvé où ce mec ?
    DG : (chuchote) C’était intéressant, vous ne trouvez pas ? C’est bien d’inviter de temps en temps des gens qui apportent un éclairage nouveau, non ?
    CJ-B : (chuchote) Mais c’est du foutage de g… (haut) Ah, tiens, nous sommes à nouveau à l’antenne ! Merci William pour cette, ce…
    DG : … ce bilan. Merci William.
    CJ-B : Bon, pendant toute cette saison, en D2, le spectacle a été assuré par le duel Franz Pendergast / Morhgen, entre les elfes sylvains et les nordiques : les Suzukis et les Poitevins du Nord. Nous avions reçu Franz à la dernière édition de ce Télébowl, je vous demande dès à présent d’accueillir Morhgen, sous vos applaudissements !


    Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle


    CJ-B : Je laisse la parole à Vissetonvied Suceunpeutout.
    VS : Monsieur Morhgen, c’est vous qui avez assuré le spectacle avec le coach Franz Pendergast, jusqu’à la fin, dans votre lutte pour la deuxième place, vu que la première était depuis longtemps assurée pour le coach Elleas. Plusieurs pronostiqueurs imaginaient que c’était les Suzukis qui l’emporteraient. Vous avez douté, vous-même ?
    M : Un coach Nordique ne doute jamais, sauf sur la qualité de l'armure de ses joueurs. J'ai eu la chance d'arriver avec une équipe complète le jour du match, mon adversaire n'avait que 11 joueurs, ça m'a permis de prendre l'avantage numérique assez rapidement.
    VS : Vous estimez que vous avez gagné sur un coup de chance ou les Poitevins du Nord sont définitivement supérieurs aux Suzukis ?
    M : Sans vouloir faire de mauvais foi, les Nordiques ont un sens tactique bien plus développé que les Elfes, de plus ils n'évitent pas le contact comme ces fuyards de "Suzukiens", je pense que la victoire est méritée, la chance n'a jamais eu aucun impact dans le Blood Bowl, n'est-ce pas ?
    VS : Vous faites du troisième degré, Morhgen ?
    M : Hé hé... Ça m’arrive…
    VS : Vous passez en première division, avec votre adversaire mais néanmoins co-divisionnaire Elleas. Quels sont vos rapports avec ce dernier ? Vous êtes plutôt solidaires contre les cadors de la première division, ou ils sont pour vous les orques à abattre ?
    M : Nous avons de bons rapports même si j'ai une préférence pour les joueurs que j'arrive à dominer, ce ne fût malheureusement pas le cas lors de la saison précédente.
    Je serais d'autant plus solidaire avec lui si je pouvais le battre 2 fois ça me vengerai de la saison 2, de là à les abattre ça risque d'être difficile, à part Bobo mon yéti, très peu de mes joueurs sont capables de passer leurs armures.

    VS : Vous n’avez pas de complexe d’infériorité en débarquant en D1 face à des équipes et des coaches plus expérimentés que vous ?
    M : Comme je l'ai dit auparavant un joueur Nordique ne doute jamais, je sais que certains matchs risquent d'être difficiles mais j'espère faire gagner de l'expérience à mon équipe et pouvoir tirer mon épingle du jeu sur certains matchs. J'en profite pour faire une petite dédicace au coach Julucky qui préfère travailler plutôt que de faire son match retour contre moi lors de la saison 2, je t'attends sur le terrain vieux fourbe et les crampons seront affûtés !
    VS : A votre avis, pourquoi est-ce qu’il n’y a pas d’autres équipes de nordiques dans le championnat ?
    M : Je pense que pour entraîner une équipe nordique il ne faut pas avoir peur de jouer le contact avec des joueurs fragiles. Certains joueurs du championnat sont peut-être réfractaires à ce genre de jeu et préfèrent des équipes plus solides.
    VS : Vous avez dans votre équipe un joueur d’une agilité exceptionnelle, Ikea. Vous comptez beaucoup sur ce joueur pour gagner vos matchs ?
    M : Je ne compte pas que sur ce joueur même si il m'a été précieux lors de la 1ère saison de l'équipe. Il pourra encore me sortir de situations désespérées. Ce sera peut-être sa dernière saison, j'ai entendu dire que les coachs avaient posés un contrat sur sa tête.
    VS : Y a-t-il une équipe qui vous inquiète plus que les autres en ce début de saison ?
    M : Les équipes qui frappent forts me font un peu peur mais je sais que mes joueurs répondront présents dans les moments difficiles.
    VS : Merci Morhgen, c’était un véritable plaisir de s’entretenir avec vous !


    Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle


    CJ-B : Jolie interview mon vieux. Vous maîtrisez bien votre affaire.
    VS : C’est que nous avons passé d’excellentes vacances avec ma femme, à l’île de la Réunion. On était dans un petit village de vacances, il y avait la mer, les cocotiers, tout ça. Moi j’ai passé énormément de temps à faire du Sudoku sur la plage, pendant que ma chère Tabatha allait se baigner dans la mer pure et claire.
    CJ-B : Vous ne vous baigniez pas, vous ?
    VS : Non, j’aime pas l’eau, et puis quand je nage, mon bide fait que je me retrouve toujours sur le dos. Ça fait flotteur, vous comprenez ? On était très indépendants, là-bas. Pendant que je faisais des réussites, par exemple, elle passait des heures dans un salon de massage. Elle en revenait toujours très détendue et souriante. C’était vraiment de bonnes vacances !
    DG : Euh… les gars, ça tourne depuis un moment, là.

    CJ-B : Et c’est maintenant que vous le dites ? Tout de suite, la suite !
    C’est Elleas qui a gagné cette saison. Occupé entre toutes ses conférences de presse, l’entraînement de ses équipes pendant l’intersaison et les vacances prolongées qu’il a prises avec la récompense de fin de saison attribuée aux Bouchers de Sarlat, nous n’avons pas pu l’avoir sur le plateau. Mais un de nos reporters, qui a souhaité rester anonyme et nous a envoyé les rushs sans que l’on puisse l’identifier, a réussi à avoir une déclaration, alors qu’il montait sur son yacht, à l’île Maurice, pas très loin de la Réunion. Etrangement, nous avons les réponses d’Elleas, mais pas les questions.
    Elleas : Ouaip j'ai un petit mot à dire quant à ma victoire en D2 mais surtout pour la D1...
    Je vois que tout les vieux de la D1 ont peur des challengers que nous sommes moi et Morhgen...
    Je soupçonne que le tirage au sort des matchs a été trafiqué car Morhgen et moi nous rencontrons dès le premier match...
    Mais ce n'est pas grave, ça ne sera que reculer pour mieux sauter à coup de crampons dans vos faces...
    (…)
    E : On est chaud bouillant et on compte bien faire mal... Tenez-vous à vos calechons....
    (…)
    E : Et j'espère que je débuterai aussi bien la saison 3 en D1 que ma saison 2 en D2.... même si mes derniers matchs ont été catastrophiques.... les Bouchers de Sarlat ont fait un superbe début de saison, d'une rare violence....
    (…)
    E : Ouaip. Impatient de voir mon troll Boyaurot faire un massacre dans les rangs adverses... Vivement le premier match d'ailleurs !



    CJ-B : Nous allons à présent recevoir Necrofab, un coach qui, lui, était disponible pour venir sur notre plateau. Il n’a pas eu beaucoup de chance cette saison mais qui semble très motivé pour décrocher le titre cette année avec une toute nouvelle équipe d’Hommes-Lézards. Vous avez préparé votre interview, Denis ?
    DG : Bien sûr, quelle question…
    Salut Necrofab, bon, globalement, vous avez enchaîné les matchs pourris, vous avez fini en bas de tableau après, c’est vous qui l’avez dit, une « calamiteuse moitié de saison ». Vous pensez que ce sera mieux la saison prochaine ?
    N : Salut le journaleux, il faut savoir que j'ai l'habitude d'avoir les chances contre moi. Donc ça ne nous fait pas peur. La saison dernière doit être oubliée, c'était comme un échauffement, mais cette fois, on y va pour de vrai ! De toute façon on pourra difficilement faire pire !
    DG : Vous avez eu le prix du meilleur lanceur de la D2. Vous jouiez une équipe du chaos. Vous ne voyez pas quelque chose qui cloche ?
    N : Du chaos ? Où ça ? Mon équipe c'était des joueurs hauts elfes en carton... Donc logique le coup de la passe tu trouves pas ? Alors maintenant avec des sacs à main vivants, ca va être chaud de jouer les lanceurs de folie mais qui sait...
    DG : Euh, ah oui, bien sûr, ahem… (fouille dans ses fiches, ou plutôt… son post-it) Vous avez changé d’équipe pour la saison 3, préférant des hommes-lézards à votre ancienne équipe. Vous estimiez que votre équipe du chaos était pas capable de prétendre à la première division ?
    N : Mais vous allez arrêter avec le chaos didiou ?! Je coachais des hauts elfes, avec des longues zoreilles et un amour propre démesuré. Résultats, branlée sur branlée, il est temps de distribuer de la mandale, et je peux vous dire que ça va ventiler !
    DG : Ahem, je sais pas ce que j’ai foutu, j’ai dû mélanger mes notes et confondre avec les Boucs Carcassonnais d’Ombreterre. J’étais sûr que sur le tableau récapitulatif indiquait du chaos. En même temps, saison pourrie pour saison pourrie… Faudrait que les mecs qui jouent du chaos arrêtent de lancer la balle et tapent un peu plus.
    CJ-B : Mais puisqu’on vous dit que c’était pas une équipe du chaos, Denis !
    DG : Bon Necrofab, quelle idée de jouer des elfes aussi… Avec votre nouvelle équipe, les… (regarde son post-it) les… (lance un regard désespéré autour de lui)
    VS : Les Châteauroux Star Guild
    DG : Je le savais, merci… Avec vos lézards, vous démarrez la saison sans apothicaire. Sachant que les Raptors de Limoux, les hommes-lézards du Roi du Goûter, s’en sont vraiment pris plein la poire la saison passée, vous ne craignez pas trop pour votre équipe ?
    N : Mon équipe prendra dans la poire ce qu'il y a à prendre, c'est du Blood Bowl, pas un club échangiste. Et ils ont intérêt à encaisser s'il veulent pas souffrir le martyre à l'entrainement. Et de toute façon, j'ai déjà contacté Lord Kess, maroquinier d'Altdorf, en cas de défaite. Le recyclage est donc déjà prévu !
    DG : Il n’y a que deux équipes qui ont déjà de l’expérience dans le championnat, qui sont deux équipes de tarlouzes d’elfes sylvains. Vous pensez que ces équipes partent avec une longueur d’avance ?
    N : Ca va aider c'est sûr, et ça sera compliqué de leur briser la nuque, mais on fera tout ce qu'on peut pour parvenir à nos fins : Tuer, piétiner, marquer ! Ils ont intérêt à courir vite ces lopettes en collant !
    DG : Ça, ça me parle ! Vous avez un message à passer à vos futurs adversaires ?
    N : Préparez vous à souffrir ! Ça va pas jouer finaud chez necro !
    CJ-B : Merci pour cette interview, vous souhaitez ajouter quelque chose ?
    N : J'en profite pour remercier nos sponsors : les bonbons Hariborc, les équipements Reeborc et Orca-Cola... Oui, on veut me faire signer chez une équipe d'orques... C'est en négo avec les Châteauroux Orcish Monsters.
    CJ-B : Encore de la publicité ! C’est déprimant…


    Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle


    Dernière édition par Gris-gris le Sam 5 Mai - 17:53, édité 2 fois


    _________________
    avatar
    Gris-gris
    Admin

    Messages : 507
    Date d'inscription : 18/01/2011
    Age : 38
    Localisation : Sainte-Marie-Cappel (Cassel, Nord)

    Re: Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  Gris-gris le Ven 4 Mai - 20:26

    CJ-B : Et maintenant, le moment que tout le monde attend avec impatience : le topo de la D1. Denis, j’imagine que vous ne l’avez pas préparé ?
    DG : Euh… en fait, j’avais demandé à William Anite Phallusoïde de faire aussi le topo de la D1 mais… malgré toute sa bonne volonté, il a eu un empêchement de dernière minute. Il a eu une Bête de Nurgle qu’a essayé de remonter dans sa tuyauterie, je crois… Euh… Du coup, j’ai demandé à un autre jeune journaliste, une vraie perle, de nous faire une interview d’un spécialiste de son choix… voilà, c’est en direct. Le bilan de la D1, mené par le journaliste Marcellin Rikiki…
    VS : Mais, c’est un snotling ?
    DG : Et alors, ça vous pose un problème ? Vous aimez pas les snotlings ?

    Marcellin Rikiki : Bonzour sers télézpectateurs ! Izi Marzellin Rikiki ! Voizi Pat Corne de Boeuf, grand zupporter des Boucs Carcazzonais et oui, ne zoyez pas zurpris, il en rezte encore un !
    Alors Pat, la zaizon 2 de D1 vient de tousser à za fin, qu'est-ze-que vous zen avez penzé ?
    Pat Corne de Bœuf : Pfff!! Disons que le championnat en haut de tableau a été très impressionnant, avec 3 équipes qui jouaient le titre à l'ultime journée. Mais "Les Fossoyeurs d'Alençon" ne méritaient pas ce titre, ce sont les Tiots rats qui devaient l'avoir. Je comprends toujours pas que Gris-gris ait laissé le ballon à Mimolette au lieu de Gris de Lille pour l'ultime occasion lors du match contre les Fossoyeurs, on devrait lui couper les couil*** pour une telle erreur. Concernant les Arcachon Dragons, il ne méritait pas le titre non plus, tant leur attitude en match laissait à désirer, vous vous rendez compte, ils ont fait 12 morts quand même.
    MR : Les Nauzac MedOrc Boarz ont failli aquezéder au podium, qu’est-ze qui leur a manqué ?
    PCdB : Arf!! C'est dommage car ils ont fait une belle entame de saison, puis ils se sont un peu écroulés en milieu de saison, avant de revenir en trombe pour finir 4ème à seulement 2 points du podium. Avant la saison, j'aurais misé beaucoup sur eux, leur tour viendra, ils ont une équipe solide et efficace qui sait taper et jouer le ballon, d'ailleurs ils ont le meilleur jeu de passe de la ligue, non ? La saison 3 est pour eux.
    MR : Et en ze qui conzerne les zautres alors, que z'est-il pazzé?
    PCdB : Alors en ce qui concerne le "Poitiers Necro Show", c'est plus un problème de coach que de joueurs, l'équipe est terrible, emmenée par 2 loups-garous d'exception. Enfin… il n'en reste plus qu'un maintenant, les Dragons n'ont eu aucune pitié pour Wolf… Enfin, bref, ils ont alterné le bon et le moins bon, craquant sur des phases importantes et dans ce championnat, la moindre erreur se paye cash. La saison 3 risque d'être avant tout une reconstruction d'équipe en ce qui les concerne.
    Pour le PBBC, le problème c'est que ce sont des humains et les humains ne savent pas jouer, du coup malgré qu'ils aient un joueur d'exception en la personne de Perpignan, ils ont passé leur temps dans le ventre mou du championnat.
    Les Raptors eux, ils se sont fait rouler dessus toute la saison subissant 8 morts, leurs meilleurs joueurs le plus souvent. Ils ont porté leur croix pendant toute la saison.
    MR : Quels zont les zoueurs qui vous zont imprezzionnés durant zette zaizon ?
    PCdB : Mon préféré, c'est Cissac, quel joueur !!!!! Il court, il passe, c'est le joueur de ballon par excellence. Puis, il y a Gris de Lille, il est petit, faible, mais quelle rapidité et quelle aisance pour se faufiler dans les défenses adverses ! Après, je mettrais SimlargRedfang à égalité avec Dompteuse de Nick, pour le premier, il est l'âme des Fossoyeurs, il tape juste, fort et généralement, il permet à son équipe de remporter ses matchs. Pour Dompteuse de Nick, c'est surtout cette facilité à tuer les joueurs, on sera heureux de la revoir en saison 3.
    MR : Merzi Pat, une dernière queztion : quelle est la raizon de ze zilenze zur la zaizon des Boucs Carcazz... NAAN !!!!... Eurf !!... Zpleurf…


    CJ-B : Ouch ! Il s’est fait écraser sous un sabot de bouc, le petit Marcellin Rikiki.
    VS : C’est moche.
    CJ-B : C’est quant même pas bien solide, les snots.
    VS : Remarquez, j’aurais pas aimé me retrouver face à Pat Corne de Bœuf, avec les yeux injectés de sang, comme ça…
    DG : Bon, elle était bien cette interview, c’est pas tous les jours qu’on voit un journaliste se faire tuer en pleine émission, ça fera peut-être remonter l’audimat.
    CJ-B : Faudra qu’on discute à la fin de l’émission, Denis…
    DG : ... Et voilà le tableau des résultats de fin de saison.


    Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle


    CJ-B : Nous accueillons maintenant sur notre plateau, un invité qui sera une surprise pour tout le monde. On ne le voit pas beaucoup, mais il est très sympathique, voici le coach Le Roi du Goûter, le coach de l’équipe des Raptors de Limoux !
    C’est un grand honneur de vous avoir parmi nous, on sait combien vos apparitions sont rares. Vous maintenez cette aura de mystère autour de votre personne consciemment ou c’est une seconde nature chez vous ?
    Le Roi du Goûter : Bonjour ! Je ne maintiens pas volontairement cette aura de mystère. Mais il y a plusieurs raison à ma discrétion. Premièrement j'ai un emploi du temps plutôt chargé, avec des journées bien pleines. Du coup, quand je rentre je ne pense pas forcement à aller faire un tour sur le forum. Ensuite je dois avouer que la communication sur un forum n'est pas mon fort. En effet je ne pense jamais à y aller et pour voir les nouveaux sujet et le rythme haché des conversations me fait souvent oublier d'y revenir. Voilà pourquoi je demande à être contacté par MP (comme ça je reçois un mail et je pense à aller sur le forum). Il ne faut pas voir ça comme du snobisme, mais je suis plutôt tête en l'air. Pour résumer on dira que c'est une seconde nature !
    VS : Alors que vous ne détenez aucun trophée pour votre équipe, on remarque que certains de vos joueurs s’illustrent par leurs caractéristiques hors du commun. Le skink Tehechihutec, médaille d’argent du meilleur scoreur, vous avez aussi la médaille d’or de l’interception, celle de bronze du punching-ball… Vous privilégiez les performances individuelles dans votre équipe ?
    LRdG : Disons que je mets en avant les joueurs qui en veulent ! Si je me souviens bien l'interception a été faite par un saurus! Ceci dit, ces joueurs d'exception sont morts... Paix à leurs âmes... Par contre j'aurais dû avoir un trophée pour eux ! 8 morts sur une saison ce n'est pas rien !
    VS : Vous avez eu une saison difficile, vous avez perdu beaucoup de vos meilleurs joueurs. Cela vous affecte t-il ? Vous en voulez aux autres coachs ?
    LRdG : Je n'en veux pas aux autres coachs, ils ont bien fait leur boulot. Mais il est vrai que toutes ces morts m'ont affecté. Surtout celles de mes meilleurs joueurs... A présent il ne reste qu'un jeune saurus aux caractéristiques hors du commun. Le reste de l'équipe est composé de bons joueurs, mais ils n'ont rien d'exceptionnel.
    VS : Vous êtes un des rares coachs à avoir battu les Fossoyeurs d’Alençon, mais aussi les Tiots Rats Cominois, le duo de tête de la saison 2. Vous en retirez une grande fierté ? Qu’est-ce qui a fait la différence sur ces matchs ?
    LRdG : Pas spécialement, il faudrait plutôt leur demander s'il n'ont pas honte !
    Je pense sérieusement que ce qui a fait la différence est la chance. A ce sujet j'aimerais dire quelque chose : je ne sais pas si c'est vraiment fondé mais j'ai remarqué que ma chance a tourné au cours de la saison. A un moment bien précis, quand j'ai changé mon pc. En effet j'ai commencé la saison sur un pc portable où le jeu tournait tout juste en moyen et j'avais de bons résultats. En cours de saison (en février) j'ai changé de pc, et c'est à partir de ce moment là que mon calvaire a commencé. Je ne sais pas si la puissance du pc est en rapport avec la chance dans le jeu mais avouez que c'est troublant. D'autant plus que je connais bien Aljachat et qu'il a lui aussi été frappé par ce phénomène ! Il a changé de pc avant de commencer la saison. Regardez ses résultats !

    CJ-B : C’est vrai que c’est troublant…
    VS : Vous démarrez la saison avec le plus petit budget, face à des équipes beaucoup plus expérimentées, au moins sur le papier. Est-ce que cela vous inquiète ?
    LRdG : Pas du tout ! Après ce que j'ai enduré en fin de saison 2, plus rien ne me fait peur ! J'ai même songé à remplacer les Raptors par une équipe neuve. Mais après réflexion, j'ai décidé de leur laisser une dernière chance. J'espère qu'ils me donneront raison.
    VS : Comment envisagez-vous la saison prochaine pour les Raptors de Limoux ?
    LRdG : Salissante ! Aussi bien pour eux que ceux qui seront en face !
    CJ-B : Merci Roi du Goûter, on espère vous revoir bientôt parmi nous.


    Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle


    CJ-B : Sans transition, une déclaration que Darkboy a faite à la presse à propos de sa victoire en Division 1 :
    Darkboy : Eh bien écoutez, malgré les pertes en finale de D2 et lors du premier match, nous nous sommes relevés très vite, enchaînant les bons résultats tout en reconstruisant l'équipe autour de Sim. Lorsque nous avons pris la première place à la mi-saison environ, nous savions que cela serait dur jusqu'au bout et la fatigue faisant, nous avons eu un coup de mou mais la réussite nous a permis de ne pas perdre de matchs dans ces moments là. J'en profite pour féliciter mes joueurs qui ont parfaitement écouté les consignes notamment lors du dernier match ce qui nous a permis de ramener ce titre en terre alençonnaise. Le plus dur maintenant, sera de le conserver. Je pense d'ailleurs que les Naujac Medorc Boars est l'équipe la plus à même de venir le chercher.


    CJ-B : Qu’est-ce que vous buvez, Denis ?
    DG : C’est du Ti’ Punch.
    VS : Oh, c’est amusant. Avec ma femme, on ne buvait que ça à la Réunion. Vous êtes un amateur de Ti’Punch vous aussi ?
    DG : Oui, oui… j’en ai toujours chez moi.
    VS : On buvait une production locale, dans un petit village, les bouteilles ressemblaient beaucoup à la vôtre.
    DG : Oui… ahem… j’ai un cousin qui est réunionnais… il m’en envoie régulièrement.
    VS : Vous m’en servez un coup ? Ça me fera des souvenirs.


    CJ-B : Et maintenant, voici venir un coach non moins étonnant. Il fait courir, le mot est juste, depuis plusieurs saisons ses Tiots Rats…
    VS : … qui se maintiennent toujours dans le haut du tableau, mais jamais en première place.
    CJ-B : Bonjour Gris-gris et merci de bien vouloir nous répondre malgré la déception qui se lit sur votre visage... Vous finissez pour la deuxième saison successive à la deuxième place du championnat, quel sentiment domine dans votre esprit ?
    Gris-gris : Ben, je vais pas vous cacher qu’en fait, on est dégoûtés. On a couru après le titre pendant toute la saison, on s’est maintenus match après match, on s’en est pris plein la poire avec presque autant de morts que les lézards du Roi du Goûter, c’est dire ! On a donné tout, on a perdu des poils dans la bataille, et pas mal de copains aussi. Alors pour se retrouver à un malheureux point du titre après tout ça, ça hérisse un peu quand même, vous comprenez ?
    DG : C'est à nouveau Darkboy qui vous barre la route du titre suprême, vous faites un complexe d'infériorité face à lui ?
    G-G : Le Darkboy, il commence à nous les courir, si vous me passez l’expression. Parce que, déjà, en première saison, alors qu’on était au coude à coude, on était à égalité sur la finale et il a remporté la saison aux points. Là, en deuxième saison, on se fait doubler à un poil de queue de rat. C’est pas des victoires franches tout ça. Ça énerve.
    Mais oui, on a les chocottes à chaque fois qu’on le rencontre sur le terrain. Cette saison, à chaque fois qu’on les a affrontés, ça a été des matchs nuls, ce qui est plutôt pas mal vu que depuis la création de l’équipe, mais on les a jamais battus. Alors on fait pas vraiment les fiers. En même temps, là où on se dit qu’on est pas si loin en dessous, c’est qu’on voit aussi que le Darkboy, il serre les dents quand il nous retrouve, alors quelque part ça nous rassure. Et puis il garde nos joueurs dans son équipe comme zombies dans son équipe quand il les tue. Ça, c’est bien un signe de respect !
    Alors on se dit que, à force de les rencontrer, on finira bien par les battre. On a quand même l’impression de jouer dans la même cour… à un poil près.

    DG : Y en a qui commencent à vous surnommer "le Raymond du CFBB", cela vous irrite-il ?
    G-G : J’ai déjà entendu ça, mais je comprends pas, de quel Raymond parle-t-on ? Raymond Domenech ? Je vois pas le rapport… Raymond Queneau ? Raymond Devos ? Sinon j’ai entendu dans les couloirs une chanson « Viens Poupoul, viens Poupoul, viens ! ». Vous croyez qu’il y a un lien ?
    VS : Malgré la fragilité de votre équipe, vous tutoyez les sommets, comment expliquez vous cette régularité ?
    G-G : Ben, je crois qu’on a des arguments. Enfin surtout un : on court.
    Notre truc c’est l’attaque, et la contre-attaque. D’ailleurs au fur et à mesure de la saison, on a laissé tomber notre défense. C’était un vrai gruyère. Par contre on a marqué sans discontinuer. Et l’air de rien, ça fait gagner des matchs.
    On a des joueurs sur qui on peut compter : Gris de Lille, dont la simple évocation fait pâlir toutes les défenses du championnat. On a Boulette d’Avesnes et Crayeux de Roncq, qui sont extrêmement violents pour des rats et qui nous laisseront jamais tomber. On a Mimolette qui est toujours aux aguets pour les contre-attaques. On a bien sûr le capitaine Fleuron de Bruges, qui court moins vite qu’avant, mais qui est toujours aussi fédérateur pour l’équipe. Et puis y a des petits nouveaux prometteurs : le gros Belval, qui manque encore un peu de technique mais qui est prometteur pour ce qui est de donner des tatanes, le petit Baguette de Thiérache qu’on pourra peut-être bientôt se permettre de poster en soutien défensif...
    On a beau avoir une équipe pas très solide, on est capable de retourner un match à n’importe quel moment. Les adversaires n’ont pas droit à l’erreur, tout peut basculer en permanence. On est à l’affût de la moindre opportunité, et en un rien de temps, pouf on est hors de portée, crac on a marqué un touchdown. On ne construit pas nos attaques sur une moitié de mi-temps, nous : une poignée de secondes suffit !

    DG : Mais avec tout ça vous finissez toujours deuxième... Vous pensez trouver des solutions pour franchir le dernier palier et enfin être sacré champion cette saison ?
    G-G : En fait, on a beaucoup réfléchi et je vois qu’une solution : courir encore plus vite… Depuis quelques semaines, on multiplie les tours de piste à l’entraînement.
    Par contre, à force de courir, y a Belval et Crayeux de Roncq qui ont pris des muscles, et on dirait que la prochaine saison des Tiots Rats sera plus violente que l’année passée. On a pris goût à donner des mandales.
    Y a surtout les Fossoyeurs d’Alençon à mettre au tapis, et même si on sait pas bien comment on va faire, all’ improvviso on devrait pouvoir sans sortir. D’ailleurs on va savoir ça vite fait, vu que c’est les premiers qu’on va rencontrer en 1ère journée de la saison 3.
    Y a un autre truc qui nous rassure, c’est que les Arcachon Dragons semblent avoir disparu de la compétition cette année. Parce que les gars, ils font encore des cauchemars dans lesquels ils sont poursuivis par Dompteuse de Nick. C’est pas que ça nous fasse plaisir, parce que 33brunch est un grand coach, mais on peut dire que ça nous rassure.

    CJ-B : Mais, aux dernières nouvelles, le coach 33brunch est de retour, il arrive avec un peu de retard, mais il sera bien présent.
    G-G : (déglutit) Ah ? Va falloir que j’annonce ça à mes joueurs, moi. Ça va pas être simple… Ils vont recommencer à pas très bien dormir… Euh… C’est bientôt qu’on les rencontre ? En tout cas, c’est une bonne chose pour le championnat. C’est un grand coach, le Brunch.
    VS : Vous avez décidé de coacher aussi une équipe en troisième division, Les Costauds de Comines, Pour quelles raisons ?
    G-G : En fait, ça faisait un moment que les Costauds avaient envie de se frotter aux équipes du CFBB. Les Costauds de Comines c’est des vieux de la vieille. C’est pas des professionnels, ils ont tous un boulot à côté, mais c’est eux qui ont donné envie aux Tiots Rats de se mettre au Blood-Bowl et c’est pour eux que le stade de Comines a été construit par la municipalité. Ils avaient participé au Dungeon Bowl, qui a été un désastre dans l’histoire des championnats pris en main par le CFBB. Récemment on a eu quelques petits soucis financiers, et l’équipe est en train de se refaire une santé.
    Les Cominois sont attachés au jeu ogre. C’est un style de jeu, pas académique pour deux sous. Ça bastonne, ça fait le ménage ça jette du snot, ça oublie ce que ça fait là, les petits se cachent derrière les gros, c’est pas toujours du très beau jeu, mais en tout cas y a toujours du spectacle et des surprises !

    VS : Les Tiots Rats Cominois restent toujours votre priorité ?
    G-G : Oui, les Tiots Rats, c’est des champions. C’est l’équipe-phare. Avant que les Costauds les rattrapent, on a le temps de voir venir.
    CJ-B : Et bien merci Gris-Gris, un dernier mot peut être ?
    G-G : On a hâte que la compétition recommence. On reste sur l’impression qu’on peut encore faire nos preuves et montrer enfin ce qu’on a dans le ventre. Et puis, je dois vous dire que je vois les trophées qui s’accumulent dans les signatures des autres, et que pour l’instant j’ai pas été fichu d’en décrocher un seul. Alors je compte bien rafler un petit quelque chose cette saison !
    CJ-B : Il est si mignon ! On se retrouve après la pause !


    Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle


    Dernière édition par Gris-gris le Sam 5 Mai - 18:18, édité 2 fois


    _________________
    avatar
    Gris-gris
    Admin

    Messages : 507
    Date d'inscription : 18/01/2011
    Age : 38
    Localisation : Sainte-Marie-Cappel (Cassel, Nord)

    Re: Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  Gris-gris le Ven 4 Mai - 20:28

    CJ-B : Et maintenant, voici tout de suite un point sur la remise des médailles. Les équipes sont récompensées par des trophées, que les équipes gardent dans leur signature. Plus éphémères sont les médailles, mais elles comptent vraiment dans la vie d’un joueur. Voici quels ont été les heureux récompensés cette année !
    DG : Ça vient, ça vient… Sortez le rétroprojecteur…
    CJ-B : Le rétroprojecteur ?!!
    DG : Et voici le tableau de médailles de la Division 1


    DG : … et la Division 2


    CJ-B : Mais ils sont affreux ces tableaux ! On dirait un faire-part de décès.
    DG : C’est que… j’en avais imaginé des mieux, mais j’ai eu un retard avec l’infographiste qui avait des fuites à cause de tunnels de skavens dans sa cave. Alors j’ai fait ça cette nuit avec mes compétences techniques…
    CJ-B : C’est lamentable ! Vous avez des commentaires à faire, Denis ?
    DG : Oui, oui. Il y a… beaucoup de médailles.
    CJ-B : Mais encore ?
    DG : Vous reprendrez bien un peu de Ti’ Punch ?
    CJ-B :
    DG : On peut peut-être recevoir Ombreterre maintenant, vous croyez pas ?
    VS : Y a beaucoup d’invités aujourd’hui, non ?
    CJ-B : En même temps, quand on voit le boulot qu’a fait Denis, c’est pas du luxe, heureusement qu’il y a du monde pour remplir les blancs ! Vous pouvez commencez l’interview, et attention Denis, c’est pas des hauts-elfes !


    Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle


    DG : Salut Ombreterre. Vous avez fait une saison désastreuse. Vous êtes quand même dernier en division 1 et en division 2… Vous gardez le moral ?
    O : Oui en effet ce fut une saison désastreuse à tout point de vue, mes joueurs n'ont pas été capables de produire le moindre jeu, on aurait dit des enfants de cinq ans tenant le cuir pour la première fois. La mort prématurée de notre minotaure a mis un sacré coup au moral de notre équipe en D1 tandis qu'en D2, eh bien les nombreuses mort de début de saison ont vite eu raison de notre budget.
    Malgré tout, le moral est là pour la saison 3, de toute façon ce n'est pas ma faute mais celle des joueurs donc tout va bien !

    DG : Des mauvaises langues disent que vous êtes entré dans le comité d’organisation du Championnat de France pour jouer le jeu de la corruption en espérant remonter dans le classement. Qu’est-ce que vous en dites ?
    O : Les mauvaises langues ça se coupe ! Notre cuisinier en fera bon usage et les joueurs auront de bons repas d'avant match !
    VS : Vous avez une des équipes les plus complètes du championnat avec les Boucs Carcassonnais, avec beaucoup de joueurs expérimentés, qui ont de quoi effrayer tous ceux qui vous rencontreront. Vous êtes fier de vos joueurs ?
    O : Il est vrai que certains de nos joueurs sont assez expérimentés et peuvent faire peur sur le papier, mais il leur manque l'essentiel : la vision globale du jeu.
    On va travailler sur cela cette saison et après on pourra parler de fierté envers eux.

    DG : Vous menez une nouvelle équipe en D2, les Carca Son’s of Winter. Vous avez un faible pour les équipes de cogneurs ?
    O : L'histoire des Son's of Winter est assez insolite, en effet ce groupe de joyeux nordiques s'est perdu avec leur drakkar sur le Canal du Midi et ont fini par s’installer dans notre belle cité. Pour ce qui est de savoir si ce sont des cogneurs, l'avenir nous le dira.
    Mais dans le fond je suis amateur d'équipes au panel de jeu complet à base de castagne.

    CJ-B : Vous avez gagné un prix spécial : « Ne lâche rien ». On dit même qu’il a été conçu pour vous. Ce prix vous a-t-il fait plaisir ?
    O : Bien sûr que ce prix m'a fait plaisir, je ne m'y attendais pas vu la saison que j'ai passée.
    Je trouve que ce prix représente bien l'esprit que je veux inculquer à mes joueurs. Y a encore beaucoup de travail mais quoi qu'il arrive, attendez vous à ce que je ne lâche encore rien cette saison !

    CJ-B : Un beau programme ! On suivra avec attention la saison des Boucs ! Un grand merci et à bientôt Ombreterre !


    Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle


    VS : Il est bon ce ti’ Punch !
    DG : Oui, je… hips… crois que je vais m’en reprendre un petit coup moi aussi !
    CJ-B : Forcez pas trop, les gars, ce serait bien que vous soyez clairs pour la fin de l’émission.
    DG : Je suis… complètement clair… mon gars… Oh… Tiens… Mais voilà Bubu !
    CJ-B : Hem… Oui. Et maintenant, le meilleur pour la fin, voici le grand, le seul, le beau, l’unique, le vieux… Bubu !
    B : Salut les jeunes… Par contre pourquoi le grand, le beau... Le vieux suffit !
    CJ-B : Vous n’êtes pas seulement un coach, mais aussi un pilier de l’organisation de ce championnat, d’aucuns disent que vous en êtes le point de voûte, que sans vous, rien de tout ça n’existerait. Ce n’est pas trop difficile de multiplier les casquettes ?
    B : De Voûte ??!!?? Vous commencez fort ! Vous verrez quand vous aurez mon âge si vous vous tiendrez droit comme un piquet !
    CJ-B : Euh, non, monsieur Bubu, c’était une métaphore…
    B : ... Pardon ?...
    VS : Une figure de style…
    B : Une figure… Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ?
    DG : Une… hips… une image, quoi…
    B : Haaaaa, oui, d'accord ! Et bien, comment dirais-je ... Oui voilà : j'ai lu dans des livres anciens, au sujet d'un étrange rituel que pratiquaient nos ancêtres, une devise :
    " Un fort Boyard ne peut exister sans son Père Fourasse."
    Et même si je ne comprends foutrement rien à cette phrase, je trouve qu'elle résume bien la situation. Quand aux multiples casquettes, vous savez, arrivé un certain âge, il faut toujours avoir une casquette propre pour protéger un crâne dégarni, c'est pour ça que j'en ai une multitude dans mon armoire...

    CJ-B : C’est pas tout à fait ce qu’on voulait dire…
    B : Ah, c'était pas ça la question ? ... heuuu faudrait peut être que je prenne ma petite pilule bleue avant de continuer, non ?
    DG : Si vous… voulez, j’peux aussi vous r’filer… hips… un coup de Ti’Punch…
    VS : Vous êtes un coach qui a mené plusieurs équipes depuis le début du championnat. Mais le Perpignan.Blood Bowl-Club est l’équipe de vos débuts. Elle est encore votre équipe de cœur ?
    B : Le PBBC restera toujours, quoiqu'il arrive, l'équipe que je porte le plus dans mon cœur ... Je suis passé par tant d'émotions avec eux, ils m'ont fait hurler de peur, de chagrin, de joie et le plus souvent de rire quand je les voyais jouer !
    CJ-B : Et comment va l’ogre Perpignan ?
    B : C'est une période délicate pour Perpignan, il va avoir 150 ans, il est en pleine crise d'adolescence et devient très dur à gérer... Nous avons fini par trouver une solution pour canaliser son attention en vue de la prochaine saison : ainsi, après qu'il a déchiqueté la poupée Barbie "Dompteuse de Nick" de sa sœur, nous avons renouvelé son stock de doudous pour dormir, nous lui avons offert une grosse peluche "Wolverine" et une autre "SimlargRedfang", un GI Joe "Cissac front" et un robot télécommandé "Gris de Lille"... On espère qu'avec tout ça, il aura envie de jouer avec ses adversaires quand ils seront sur le terrain.
    VS : Vous n’avez pas eu des résultats exceptionnels la saison dernière, mais vous vous maintenez tout de même en milieu de tableau. On peut compter sur les humains la saison prochaine ?
    B : Ils feront du mieux qu'ils pourront, avec leurs moyens, le milieu de tableau c'est déjà un beau résultat lorsque l'on voit les équipe survitaminées qui nous ont devancés au classement les deux saisons précédentes. La quasi totalité de l'équipe est passée par l'infirmerie et en a gardé des séquelles, sans compter ceux qui sont partis directement au cimetière. Notre objectif est, comme chaque saison, de nous maintenir en première division. Toute place au dessus de la huitième n'est que du bonus pour nous, sinon si vous voulez, vous pouvez compter sur vos doigts, vous prendrez moins de risques...
    DG : Vous avez p…p…perdu la fifi… hips… la finale de la… burp… Miniousse Coupe… C’était cococomment ?
    B : C'était... Minus !!! Nous avons dominé les débats pendant les phases de poules et avons vaillamment sorti l'un des favoris au titre en demi-finale. J'étais assez fier des joueurs qui étrangement pour des hommes-lézards n'en faisaient pas qu'à leur tête et suivaient scrupuleusement mes consignes... mais ils ont fêté la victoire avant l'heure, ils se sont offert un énorme festin la veille de la finale et en toute logique ont été transparents le jour J.
    CJ-B : Pendant la Minus Cup, on avait vu un tout jeune coach, Valfadr, faire ses premiers pas avec une équipe d’halflings. On ne le voit plus depuis. Savez-vous ce qui lui est arrivé ?
    B : Alors là je m'insurge, je vois très bien où vous voulez en venir !!! Et non, ce ne sont pas les Agaminés sauvages qui ont dévoré Valfard et son équipe alors qu'elle traversait les contrées d'Agamine pour venir assister à la finale de la minus cup !!!
    VS : Valfadr s’était rendu à la finale ?
    B : Pardon ? (regarde autour de lui) Personne ne savait que Valfard était venue en Agaminie ???!!!??? Heeuuu, oui ... enfin ... Heuuu ... De qui me parlez vous ? Je n'ai jamais rencontré cette personne... grhummmmfff...
    VS : En Elf Academy aussi. Vous arrivez deuxième derrière Franz Pendergast, alors que les deux grands favoris Darkboy et Gris-gris se sont fait sortir à la demi-finale. Pouvez-vous nous raconter un peu cette expérience elfique ?
    B : Ca a été une très belle expérience. L'organisation du tournoi avait tout fait pour que les deux favoris soient propulsés en finale, ainsi nous avons été repêchés pour les demi-finales à la faveur de la disqualification du premier du groupe des "sylvains" et personne ne donnait cher de notre peau pour la suite de la compétition. Mais nous avons poussé les elfes noirs de Sieur Darkboy dans leurs retranchements après un match épique de presque deux heures et avons enchaîné avec une finale qui dura presque trois heures ! Nous avons flirté avec la victoire, mais flirter n'est pas conclure si vous me permettez l'expression... Malgré la déception j'étais fier de mes joueurs.
    VS : Vous « étiez » ?
    B : C’est bien ça. Parce que depuis ils ont fait preuve d'un orgueil démesuré en allant faire des matchs de gala dans une ligue parallèle et en ont pris, passez-moi aussi cette expression, PLEIN LA TRONCHE ! Résultats des courses : ils sont revenus avec la moitié des joueurs blessés et je ne donne pas cher de leur peau pour la deuxième édition de l'Elf Academy !
    DG : Vous avez laissé tomber votre équipe de morts-vivants, les Ravagés Perpignanais. Ils n’étaient pas à la hauteur ?
    B : Au contraire !!! Cette équipe avait un avenir radieux, elle aurait pu à terme conquérir le trophée en D1 !!! Mais vous savez, avec les morts-vivants... Leur capitaine, le Golem Mine de Rien, est venu me trouver et m'a dit que l'ensemble de l'équipe avait besoin de prendre du repos et ne souhaitait pas représenter Perpignan cette saison, et quand un golem vous demande quelque chose, il est plutôt dangereux de ne pas accepter sa requête...
    CJ-B : Vous jouez pour la prochaine saison le Perpignan Sporting Drow, des elfes noirs. Au vu des disparitions inexpliquées de toutes les autres équipes d’elfes noirs du championnat, vous ne craignez rien ?
    B : Tout à fait, je craignais énormément pour leur sécurité. Lorsque Agly, leur capitaine, est venu me trouver en se portant volontaire pour remplacer les Ravagés en deuxième division, je l'ai mis en garde à ce sujet. Mais il n'avait pas l'air surpris de la disparition des autres équipes d'elfes noirs et il m'a répondu avec un sourire en coin qu'à présent leur race n'avait plus de craintes à avoir... Enfin, avec les elfes noirs, il ne faut pas toujours chercher à comprendre, du moment qu'ils s'entraînent avec sérieux et écoutent mes consignes...
    CJ-B : Des rumeurs disent que vous avez failli arrêter le coaching sur un coup de tête, vous vous rendez compte de la perte que ce serait pour le Blood-Bowl mondial si cela arrivait ?
    B : Rien à voir avec un coup de tête de ma part. J'avais en effet caressé l'idée de prendre une retraite que je pensais méritée. J'avais demandé au conseil du CFBB un temps de réflexion pour prendre une décision réfléchie... Par contre c'est bien sur un coup de tête que j'ai décidé de rempiler, et même si j'en garde un gros hématome, je remercie Sieur Darkboy de m'avoir rendu visite dans la taverne du PBBC...
    CJ-B : Merci, Sieur Bubu, pour votre grande sagesse et sagacité, derrière vos airs un peu dépassés par l’âge. Vous souhaitez ajouter quelque chose ?
    B : Hé bien, que voulez vous que je réponde… nous avons de nouvelles équipes qui viennent des quatre coins des contrées Franciliennes, nous avons même pu créer une troisième division. Nous avons assez de ressources pour mener à termes les trois championnats et organiser des compétitions en parallèle... Alors oui, je pense que le CFBB devient une franchise honorable, encore bien loin de certaines autres, mais nous gagnons, au fil des saisons, en crédibilité et surtout les caisses se remplissent, on va pouvoir nourrir treize fois plus le Sieur Julucky, et croyez moi, il en a bien besoin !


    Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle


    _________________
    avatar
    Gris-gris
    Admin

    Messages : 507
    Date d'inscription : 18/01/2011
    Age : 38
    Localisation : Sainte-Marie-Cappel (Cassel, Nord)

    Re: Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  Gris-gris le Ven 4 Mai - 20:29

    VS : Euh, Christian, y a Denis qu’a l’air de pas se sentir très bien.
    DG : P…p…pas du toutou ! Jjjeuh suis p…p…pas b…b…bourré ! (s’effondre)
    CJ-B : C’est le Ti’ Punch, vous croyez ?
    VS : Oui, je pense, c’est traître le Ti’Punch. Je me suis fait avoir un soir pendant ces vacances. J’ai eu la gueule de bois et je suis resté au lit toute la journée d’après, pendant que Tabatha faisait du ski nautique.
    CJ-B : Qu’est-ce qu’on peut faire pour lui ?
    VS : On va lui verser cette bouteille d’eau sur la tête, ça devrait l’aider à reprendre ses esprits.
    CJ-B : Mais on me signale que, contre toute attente, la saison 3 aurait déjà commencé ! Torg666 et Biff le Borgne ont déjà fait se rencontrer les équipes… avant le démarrage officiel des matchs. Heureusement nous sommes réactifs, Faustine Bôllolos est déjà sur place pour interviewer les coachs à la sortie du match.


    Faustine Bôllolos : Eh oui Christian, je vous parle depuis le stade de Saint-Pierre, où l’ambiance est à la liesse. L’équipe locale, les Anges de Saint-Pierre, vient de rétamer les orques de Toulouse, les Kass’Noisettes. A la minute où je vous parle, je vois s’approcher le coach Torg666… Il n’a pas l’air dans son assiette. Un mot, monsieur Torg ? Faustine Bôllolos pour le Télébowl !
    Torg666 : Bonjour Miss Groslolo...
    FB : Non mais dites donc !
    T : heu, Bôllolos...
    FB : C’est mieux. Comment avez-vous vécu ce match ?
    T : Ben le match je l'ai vécu de mes chiottes... faut dire avec la courante que nous avons chopé moi et mes gars y avait pas de quoi faire un miracle... surement un elfe pas frais... ou un halfling empoisonné dans le buffet à volonté...
    FB : A ce qu'on raconte, vous avez un jeu qui alterne les coups d'éclat et les actions minables. Vous aimez prendre des risques et tenter le diable ?
    T : Z'avez pas dû regarder le match Miss... moi j'ai pas vu d'éclats ce soir... à part peut-être des éclats d'os de Takrad, quand il se l'est fait mettre bien profond par une des tapettes d'en face... mais je vais y remédier !
    Dès aujourd'hui, c'est pain sec et flotte pour toute l'équipe ! Fini les elfes fourrés aux pommes à s'en faire exploser le fion.
    Désormais la barbaque, ils devront la récupérer sur le terrain pour être sûrs de sa fraîcheur !

    FB : Ah ben on peut dire que vous mâchez pas vos mots, vous ! Vous êtes un ancien de la D1, ça ne vous fait pas trop bizarre de vous retrouver en D3 pour cette saison ?
    T : Eh bien un peu, surtout avec la nouvelle équipe de brutes épaisses... enfin épaisses pas tant que ça finalement...
    (se retourne vers l'équipe)
    Hé les filles vous devriez demander des conseils de maquillage à la miss là... parce que à se faire enfiler comme vous vous êtes fait enfiler par les autres tafioles autant inviter les autres équipes à faire de même!
    (pas de réponse de l'équipe apparemment malade comme des chiens)

    FB : Et comment envisagez-vous la… ?
    T : Allez, bye Miss... (se barre bougon)

    FB : Bon, ben ça fait toujours plaisir… Oôôôôh, mais je vois approcher le coach Biff le Borgne, comme il est beau, comme il est viril avec son bandeau sur l’œil !
    Bonjour Monsieur Biff, c’est Faustine Bôllolos pour le Télébow. Le public vous découvre en 3ème division du championnat de France, vous venez de gagner un match, le premier de la saison. C’est un symbole fort pour vous ?
    Biff le Borgne : Un « sans bol » ? Non, là pour une fois Enefel n’était pas contre moi. En tout cas une chose est sûre, les Anges sont dans la place !
    FB : Comment avez-vous trouvé les orques de Torg666 ?
    BlB : Verts… de rage. Pensez donc, leurs orques noirs, ils ne savent pas frapper et même des fois ils se font mal ! Mais bon faut reconnaître que ce jour là, Enefel semblait un peu raciste envers les orques. En tout cas j’oppose un démenti aux allégations de Torg qui prétend que j’aurais payé un halfling pour les empoisonner, c’est faux ! Cela ne m’a rien coûté, je me suis contenté de le menacer…
    FB : Cela présage du bon pour la suite du championnat. Vous vous voyez déjà en haut de l’affiche ?
    BlB : En deux fois plus grand que n’importe qui mon nom s’étalait… (lalalaaa)
    FB : (rougit) Oooh, vous avez de la culture, monsieur Biff…
    BlB : Mais bon j’ai les pieds sur terre et je sais que le championnat va être rude alors concentration sera mon maître mot.
    FB : Vous avez joué ce match avant le début officiel de la compétition, pour quelle raison ? Une mauvaise organisation de la part des commissaires en cause, ou était-ce simplement l'envie d'en découdre le plus vite possible ?
    BlB : Sachez qu’un commissaire ne se trompe jamais ! J’ai dû mal interpréter et faut dire que mes petits gars avaient besoin de se défouler sinon ils auraient mis à sac tout St Pierre !
    FB : La presse people prétend que vous avez des rapports… intimes avec Gascinho, rumeurs ou réalité ?
    BlB : Dis donc ma petite dame, si tu suggères qu’avec Gas on fait des trucs dans les douches je vais t’emmener vite fait dans un coin pour te montrer qui est l’homme. En tout cas il est vrai que je connais ce Gas’ là depuis bientôt 16 ans et que des troisièmes mi-temps on en a fait. C’est grâce à lui que j’ai pu rentrer dans ce championnat, et je l’en remercie.
    FB : Pouvez-vous nous parler de votre première expérience dans la compétition du Tiers-Sang ?
    BlB : Les nordiques sont des tafioles, des elfes sans mains, s’ils ne frappent pas les premiers ils se font démonter. Mais bon faut dire que je n’étais pas le meilleur des coachs pour eux et que cela faisait longtemps, bien 16 ans, que je n’avais plus coaché, alors le résultat s’en est ressenti. D’autant qu’en ce temps-là cette race n’était pas en lice alors je les connaissais mal.
    FB : Vous lancez directement deux équipes, respectivement dans les 2ème et 3ème divisions. Quelles sont selon vous les forces et les faiblesses de vos équipes ?
    BlB : Pour moi les Frères auront pour eux une grande adaptabilité face à différents styles de jeu et ils se sont entraînés de façon intensive. Faut dire que les moines ils rigolent pas avec la discipline. Ils auront de plus un soigneur qui à mon avis ne sera pas de trop.
    Malheureusement ils manquent de force de frappe, d’un bon gros gars baraqué, mais je ne désespère pas d’en engager un par la suite.
    Les Anges ont pour eux une grande agilité et faut dire que la bagarre ne leur fait pas peur. Mais putain… qu’ils sont chers ! Du coup je n’ai pu aligner, majoritairement, que des joueurs de base. Ils se sont quand même durement entrainés et pour moi, seul compte le long terme.
    Je compte bien en effet faire durer ces deux équipes et qu’elles deviennent des adversaires avec qui il faut compter.

    FB : J’imagine que vous allez fêter cette victoire dignement ?
    BlB : Ca tu l’as dis ma belle, tu viens boire un verre au Lulu ? C’est moi qui régale. Et en plus il y aura de la Gand Mont, une bière d’exception ! (Désolé c’est mon sponsor).
    FB : Oui, avec plaisir ! Euh… et on pourra aller dans les douches après ?


    Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle – Jingle


    CJ-B : C’est sur cette bien belle image que se termine cette édition du Télébowl...
    VS : Tiens, Denis a l’air de se réveiller.
    DG : (chante) Eeehoooo !
    CJ-B : Oh ben, voilà qu’il chante, maintenant…
    DG : (chante) L’avion, l’avion, l’avion, ça fait lever les yeux…
    VS : Non, non, Denis, pas celle-là, je vous en prie ! On est en direct, là !
    DG : (chante) Ah les as-tu vus les poils de mon cul, j’en ai fait des brosses…
    CJ-B : Mais faites-le taire !
    DG : (chante) Moi ce que j’aime chez Tabatha, c’est que l’on peut y mettre les doigts !
    VS : Non mais dites donc Denis, je ne vous permets pas ! C’est de ma femme que…
    DG : (chante) Elle est toujours d’accord ! Pour battre des records !
    VS : Denis, je vais être dans l’obligation de vous mettre mon poing sur la gueule !
    DG : (chante) Ooooh Tabatha !
    VS : Je vais appeler sa mère pour lui demander de passer le chercher. Son téléphone doit être dans son sac. (fouille) Mais qu’est-ce que c’est que ça ? Un billet aller-retour pour la Réunion ?
    DG : (chante) Tralaaalalaaa Lalalalère ! Tralaaatralaaa Lalalalala !
    VS : Et ça ? Une réservation de bungalow ? Celui juste à côté du nôtre ?? JE VAIS LE TUEEEER !
    CJ-B : Attendez la fin de l’émission, s’il-vous-plait Vissetonvied… Merci d’avoir suivi cette édition du Télébowl. Bon courage à toutes les équipes pour cette nouvelle saison qui s’annonce passionnante… C’était Christian Jean-Brêle, assisté, si l’on peut dire, de Vissetonvied Suceunpeutout et Denis Grosdard, qui sont sortis précipitamment pour régler une affaire urgente. Une très bonne fin de soirée à tous ! Longue vie au CFBB !


    Générique – Générique – Générique – Générique – Générique – Générique – Générique – Générique


    Sur une idée originale d’Alf68, reprise avec brio par Bubu666, et maintenant par votre serviteur.
    Rédacteur en chef : Gris-gris
    Pigistes : Gascinho (William Anite Phallusoïde) ; Darkboy (Marcellin Rikiki / Pat Corne de Bœuf) ; Bubu666 (interview de Gris-gris)
    Invités : Sharkrudi ; Morhgen ; Necrofab ; Le Roi du Goûter ; Gris-Gris ; Bubu666 ; Torg666 ; Biff le Borgne
    Merci à Darkboy et Elleas pour leurs apparitions-éclair
    Responsable BBManager : JuLucky



    _________________
    avatar
    Aljachat/Ombreterre
    Admin

    Messages : 893
    Date d'inscription : 09/01/2011
    Age : 37
    Localisation : Limoux

    Re: Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  Aljachat/Ombreterre le Ven 4 Mai - 21:07

    Un super boulot quand meme , c est assez génial , un grand


    _________________

    Admin
    Admin

    Messages : 922
    Date d'inscription : 11/12/2010

    Re: Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  Admin le Ven 4 Mai - 21:59



    bon faut que j'aille m'occuper de la mèmère maintenant, j'avais pas pévu de tomber sur le télé bowl ... Mais pas de regrets, que du bonheur !



    Invité
    Invité

    Re: Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  Invité le Sam 5 Mai - 8:56

    /ok /ok /ok
    avatar
    Franz Pendergast

    Messages : 738
    Date d'inscription : 10/05/2011
    Age : 40

    Re: Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  Franz Pendergast le Sam 5 Mai - 11:55

    Ohhh la belle tartine, je vais lire ça petit à petit ! gris-gris et a tous ceux qui jouent le jeu ! /ok

    Invité
    Invité

    Re: Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  Invité le Sam 5 Mai - 17:12

    Ben la vache c'est sacrément long, mais c'était sacrément bon, un joli travail, bravo à tous pour ce numéro exceptionnel.

    vivement la suite de la saison pour suivre l'actualité.
    avatar
    darkboy
    Admin

    Messages : 514
    Date d'inscription : 13/01/2011
    Age : 40
    Localisation : Alençon

    Re: Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  darkboy le Sam 5 Mai - 22:12

    MAGNIFIQUE Gris-gris!!!





    _________________
    perdre ou gagner, je m'en fous, tant que je gagne!! Very Happy



    vainqueur necro cup 2
    vainqueur minus cup 2
    vainqueur tiers-sang 1
    vainqueur coupe des 2 flambeaux 1
    finaliste squig d'or 1
    avatar
    Franz Pendergast

    Messages : 738
    Date d'inscription : 10/05/2011
    Age : 40

    Re: Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  Franz Pendergast le Sam 5 Mai - 23:16

    Ça y est j'ai fini et c'était énorme ! Merci pour cette tranche de poilade !!
    avatar
    Gris-gris
    Admin

    Messages : 507
    Date d'inscription : 18/01/2011
    Age : 38
    Localisation : Sainte-Marie-Cappel (Cassel, Nord)

    Re: Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  Gris-gris le Dim 6 Mai - 1:01

    Merci pour vos commentaires, les gars, ça fait plaisir.

    Et encore merci à tous ceux qui m'ont filé un coup de main ! Tout le monde a fait ça à fond et a été au top dans les délais. C'est la grande classe !


    _________________
    avatar
    Julucky
    Admin

    Messages : 1427
    Date d'inscription : 18/01/2011
    Age : 33
    Localisation : Nouaillé Maupertuis

    Re: Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  Julucky le Dim 6 Mai - 15:36

    Ça y'est moi aussi j'ai fini, et je vais aller me coucher... drunken

    Chapeau Gris-gris !!! /ok


    _________________
    Pour gagner à Blood Bowl, il faut jouer avec le coeur...
    Enfin celui de l'adversaire !!!
    Gob 
    avatar
    Biff le borgne

    Messages : 406
    Date d'inscription : 25/03/2012
    Age : 38
    Localisation : saint pierre du mont

    Re: Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  Biff le borgne le Lun 7 Mai - 12:24

    cheers cheers
    avatar
    33brunch

    Messages : 1153
    Date d'inscription : 30/12/2010
    Age : 43
    Localisation : Arcachon

    Re: Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  33brunch le Mar 8 Mai - 20:01

    ENORME !!!!

    Comme toujours !!!

    et

    Contenu sponsorisé

    Re: Télébowl – Intersaison 2/3

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 3:11