Championnat de France de Blood-Bowl

INFO: Merci d'aller dans : profil/préférence et de cocher "oui" sur "autoriser les HTLM"

C’est quand qu’on joue ?



Derniers sujets

» J2 Saigneurs VS Maroufleurs
Aujourd'hui à 14:46 par Idraniel

» Tractations J4
Aujourd'hui à 14:43 par Idraniel

» Prolong Anto/Euripe
Aujourd'hui à 8:27 par Euripe

» Le réveil de la bête
Hier à 22:45 par Euripe

» Inscriptions S3
Hier à 21:25 par Julucky


    Des bienfaits de l'hydromel et des méfaits de la tisane elfique, petit manifeste contre l'abstinence

    Partagez
    avatar
    Biff le borgne

    Messages : 406
    Date d'inscription : 25/03/2012
    Age : 38
    Localisation : saint pierre du mont

    Des bienfaits de l'hydromel et des méfaits de la tisane elfique, petit manifeste contre l'abstinence

    Message  Biff le borgne le Mer 6 Juin - 14:05

    Je profite de cette petite hospitalisation forcée pour reprendre la plume et aborder un sujet qui me passionne: la science appliquée.
    J'ai profité de nos matchs de blood bowl pour me livrer à des petites expériences et voilà ce qu'il en est sorti.

    Journée 3: Match contre les carca son's of winter: des bienfaits de l'hydromel
    Quel plaisir de rencontrer ces chaleureux barbares, surtout qu'ils ont tenus leurs promesses et que nous avons pu goûter leur divin breuvage: l'hydromel. Nous en avons tous abuser et croyez moi c'était joli sur le terrain. Qu'est qu'on a rigolé: les uns et les autres nous ne vautrions sur le gazon, les baffes se distribuaient dans la bonne humeur et croyez le ou non frère Guiness à même réussi une passe pour la première fois de la saison. Du coup nous avons marqué non pas un, mais deux touchdowns!! A l'ivresse de la victoire... les fidèles déchaînées nous ont porté en triomphe et tous ensemble nous avons rendu grâce à Dieu dans une célébration divinement arrosée.
    Vraiment l'hydromel permet de rendre plus sûr les gestes, procure une sensation d'ivresse sans les inconvénients. On ne peut pas être totalement hérétique quand on fait une boisson comme celle là et, messieurs les barbares, je vous salue.

    Journée 4: Match contre les suzuki: des méfaits de la tisane elfique
    Nous avons essayé là de passer outre notre aversion naturelle envers les elfes. Après tous les elfes sont nos amis, il faut les aimer aussi. Mais des gens qui ne boivent pas de bière, faut dire, c'est pas très catholique et on aurait du se méfier. Par politesse on a bu leur tisane elfique, à base d'écorce de je sais pas trop quoi. Quel poison. Nous seulement c'est de la pisse de troll, mais en plus cela à des effets dangereux pour la santé. Un de nos frères, après avoir bu ce breuvage, n'a pu s'empêcher d'aller uriner dés le début du match. Outre cet aspect duritique gênant, le frère s'est retrouvé à l'hôpital! En effet avisant un arbre planté en bien milieu du terrain (ce qui était étrange et je vous l'accorde aurait du lui mettre la puce à l'oreille, mais bon les elfes ils mettent des arbres partout...), il s'est soulagé dessus. Cet arbre était en fait vivant! Cela ne lui a pas plus du tout et il a expédié notre frère à l'hosto. Quel susceptibilité quand même... Outre cet aspect duritique, cette tisane a eu pour effet de purger notre organisme de tout alcool. Si un de notre a pu marquer en début de match, l'effet de manque s'est fait sentir par la suite avec les dégâts que l'on connaît, main qui tremble, perte de l'équilibre et au final un score de 2/1 pour les elfes. Ils étaient gentils mais bon, leur breuvage n'ait pas adapté à notre organisme et plus jamais je ne prendrai de tisane.

    Journée 5: Match contre les U'taker: petit manifeste contre l'abstinence
    Déjà, d'entrée on était mal à l'aise. Non seulement ils boivent pas de bière mais en plus ils ne boivent rien! Et celà leur réussi pas, ils avaient plus l'air morts que vivants. C'est là que j'ai vu les dégâts de l'abstinence: maigreur squelettique, peau qui part en lambeau, aigreur, teint verdâtre. Certain avait tellement honte de leur aspect qu'ils le cachaient sous des bandelettes. Ils étaient tellement aigris qu'ils en étaient violent: nous avons fini à 5 et je fus moi même sévèrement blessé. Pourtant nous avons failli ouvrir le score mais là ce fut encore une erreur de transmission, non pas du à des effets de manque, cette fois, mais à une trop forte dose d'alcool. En effet nous avions prévu l'apéro pour 2 équipes et comme ils n'ont pas bu, on a bien été obligé de tout finir: faut pas gâcher. Du coup le match a été catastrophique, avec un score final de 2-0 mais le coach ne nous en a pas voulu. Il commence à nous connaître et comme le dit si bien le Frère Délirium: tant qu'il y a de la bière, y a de l'espoir!

      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 15:14