Championnat de France de Blood-Bowl

INFO: Merci d'aller dans : profil/préférence et de cocher "oui" sur "autoriser les HTLM"

C’est quand qu’on joue ?



Derniers sujets

» Election capitaine + formation équipe
Hier à 22:15 par Idraniel

» Match de classement Saison XII 9 à 12
Hier à 20:02 par Ægir

» Match de classement Saison XII 5 à 8
Sam 21 Oct - 23:41 par Old Nick

» Seconde édition!
Mar 17 Oct - 13:51 par Don Quigeek

» Inscriptions S3 In Game
Lun 16 Oct - 23:26 par Reyold


    J2 des rats rapides et malicieux

    Partagez
    avatar
    Aljachat/Ombreterre
    Admin

    Messages : 893
    Date d'inscription : 09/01/2011
    Age : 37
    Localisation : Limoux

    J2 des rats rapides et malicieux

    Message  Aljachat/Ombreterre le Sam 16 Fév - 12:35



    _________________
    avatar
    Gris-gris
    Admin

    Messages : 507
    Date d'inscription : 18/01/2011
    Age : 38
    Localisation : Sainte-Marie-Cappel (Cassel, Nord)

    Re: J2 des rats rapides et malicieux

    Message  Gris-gris le Sam 16 Fév - 22:08

    J2 – Boucs Carcassonnais vs Tiots Rats Cominois

    Les Boucs, on les connaît depuis un moment, et on a vu leur équipe devenir de plus en plus balèze au fil du temps. Aujourd’hui, c’est vraiment du lourd, et on abordait le match avec pas mal d’inquiétude, surtout avec la bande de blancs-becs, la fleur au fusil, qu’on se traîne. Alors bien sûr, y a des mauvaises langues qui disent qu’ils s’y reprennent à trois fois avant d’attraper un ballon, que c’est les rois de la culbute dès qu’ils essaient de courir, que leurs guerriers du chaos sont fichus de se donner un coup dans l’œil tout seuls en essayant de frapper un gobelin et que la poisse les poursuit où qu’ils aillent. Mais nous on sait très bien que les Boucs, c’est avant tout une grosse bande de brutes efficaces qui savent mettre la pression et où frapper pour que ça fasse mal. Et comme pour nous, ça fait mal à peu près partout, on avait de quoi être nerveux.
    En plus des deux infirmières et de notre serveuse de bière fétiche, on a mis en place une cellule psychologique d’urgence pour essayer de convaincre les joueurs de venir au match. Ça a plutôt bien marché au final, sauf pour Pavé de l’Helpe qui avait un mot de sa mère et était resté chez lui.
    On avait aussi emmené une bande de skavens pas de chez nous, qui étaient montés dans notre combi Volkswagen en quête de gloire et de souris faciles. Ils avaient des noms bizarres : Titrop Rapide, Tricut, Obscitzh (la palme !) et Morphader le Pointu. Le magicien de l’école primaire nous a assuré qu’il avait révisé ses sorts et qu’il ferait mieux qu’au dernier match, alors on l’a pris avec nous. Et cette fois-ci encore, Morg n’ Thorg est venu. C’est lui qui conduisait le combi.
    On a quitté Comines sous un ciel gris et bas, avec un petit crachin rafraîchissant. Quand on est arrivés à Carcassonne, il y avait un soleil éclatant et une chaleur à crever. Et on avait tous oublié nos lunettes de soleil, et on s’est dit que ça allait nous gêner pour jouer. Mais honnêtement, c’était pas la luminosité qui nous préoccupait le plus…

    Avec les copains, on s’était mis d’accord pour mettre la bande de skavens avec des noms tordus en première ligne pour l’engagement. Y en a un qui s’est fait mettre ko dès les premiers échanges de baffes, et on était bien contents de ne pas être à sa place.
    L’attaque des Carcassonnais s’est mise en place. On voyait bien qu’ils regardaient Morg n’ Thorg d’un drôle d’air. C’est qu’ils ont pas l’habitude d’avoir quelqu’un de plus gros qu’eux en face. Alors ils se sont mis en priorité sur lui, et Morg a encaissé de manière assez professionnelle. Pendant que les Boucs étaient occupés à quatre sur l’ogre, Cœur de Pommeau et Saint-Paulin se sont faufilés pour chercher des noises au porteur du ballon, Tranchtigor qui, depuis le fond de terrain, regardait ses copains nous mettre des beignes.
    Les Boucs se sont répartis pour protéger leur porteur de balle et pour continuer à nous coller des gnons. A un moment on a entendu un gros crac, c’était le dos de Tricut. On continuait à essayer de mettre la pression sur Tranchtigor, mais le coureur Saint-Paulin s’est pris les pattes dans ses genoux en tentant une esquive. Les hommes-bêtes en ont profité pour faire un peu de ménage, et leur porteur de balle s’est mis en sécurité au milieu de ses coéquipiers.
    Voyant qu’on avait plus aucune chance d’arrêter leur charge, on s’est tous mis en mode survie. Y en a plusieurs qui ont attendu la fin de la mi-temps allongés en sifflotant, Gruyère a couru au loin dans la moitié de terrain de Carcassonne, et les quelques-uns qu’ont frappé, c’était surtout pour préserver les copains des coups de boules de l’équipe d’en face. Y a quand même Belval, le rat costaud de chez nous, qui a réussi à blesser le guerrier du chaos Lord Orange. L’apothicaire de Carcassonne l’a remis sur pied pour qu’il puisse continuer le match, mais on voyait bien que Belval était pas peu fier.
    Les Boucs ont marqué tranquillement peu avant la fin de la mi-temps. Mais il restait un tout petit peu de temps, et l’arbitre a décidé de nous laisser un engagement avant de siffler la fin de la période.

    Alors les deux équipes se sont remises en place : les Carcassonnais en défense serrée, et les Rats comme à l’entraînement. On a fait la configuration n°2 : celle où c’est Gruyère qui réceptionne la balle, et où il la passe à Cœur de Pommeau, moins rapide, mais plus agile. Et puis les Boucs nous ont simplifié la tâche : ils ont botté le ballon hors du terrain, et notre coureur a eu la balle directement.
    Là, on a fait une série de mouvements compliqués sur un homme-bête qui s’est fait secouer dans tous les sens, ce qui a fait gagner quelques précieux mètres à Cœur de Pommeau. Et d’un coup, il est parti comme une flèche, est passé à gauche de Lord Fraise, et s’est jeté dans la zone de touchdown adverse, écrasant la balle au sol au moment où le coup de sifflet de l’arbitre retentissait. Ça a rappelé aux anciens les grands moments avec Gris de Lille, les vieux Emmental et Carré du Vinage ont écrasé une petite larme, et les quelques supporters de chez nous qui avaient fait le déplacement se sont levés en chantant « Ah min p’tit quinquin min p’tit pouchin min gros rojin… » Vous savez, un de ces moments magiques que seul permet le sport !

    A l’engagement suivant, on a bien senti que les Boucs étaient gonflés à bloc. Le ballon était à peine en l’air qu’ils se déplaçaient déjà vers nous : un gros bloc inébranlable de bêtes poilues, avec Wendigo le minotaure en tête, naseaux fumants, alors que les deux tacleurs Py’mulgors et Lon’fagors restaient à l’affût du moindre débordement en arrière.
    On a amorcé une attaque timide par le flanc droit, mais on s’en est vite pris plein le museau, et Flamay est sorti du terrain, direction l’hosto. Comme on s’est dit qu’on allait pas tenir longtemps comme ça, on a misé sur notre rapidité : Cœur de Pommeau a transmis à Gruyère, qui a couru aussi vite que ses petites pattes lui permettaient, pendant qu’Emmental faisait bouclier de son corps contre Py’mulgors. Le bouc a bien tenté d’intercepter le petit coureur d’égout, mais Emmental a fini par l’écarter du chemin de Gruyère, qui a marqué le deuxième touchdown du match.

    De rage, les Boucs ont tué l’arbitre.
    La consigne, pour nous, c’était de tenir le coup pendant tout le reste du match. On aime pas trop cette consigne-là, en général, ça finit avec des morts.
    On a serré les fesses. Le premier à sortir du terrain, ça a été Saint-Paulin, assommé par le taureau Wendigo. Puis Py’mulgors a dessoudé Cœur de Pommeau. Mais au moment où l’infirmière est venue le chercher pour le mettre sur le banc, il a refusé, a seulement pris une petite bouteille d’eau, et est resté sur le terrain courageusement, bien qu’il soit sérieusement sonné.
    Pendant ce temps-là, les Carcassonnais faisaient ce qu’ils font de mieux : ils bastonnaient, mettaient la pression, frappaient, étripaient. Obscitzh s’est fait blesser, ça a étonné personne, ça devait arriver à un moment ou à un autre. Mais tout le monde est resté frappé de stupeur quand le minotaure Wendigo a envoyé Morg n’ Thorg à l’infirmerie !
    Alors que le touchdown nous semblait inévitable, le magicien de l’école a envoyé un éclair. Honnêtement, on a tous eu peur de se le prendre sur la poire, on a aussi imaginé qu’on allait se faire engueuler si on déclenchait un feu de forêt dans la région, mais quand on a ouvert les yeux, c’est bien Tranchtigor, le porteur de balle, qui était au sol. Cœur de Pommeau s’est alors relevé, s’est faufilé, et a essayé de sauver notre situation pas fameuse en envoyant la balle à Gruyère, mais comme il était en contrejour, avec le soleil dans la figure, la balle lui a échappé des mains.
    Les Boucs ont continué à éviscérer gaiement, et ils ont tué le mercenaire Titrop Rapide. Puis Lamulgor a fait une faute sur Cœur de Pommeau. Et contre toute attente, l’arbitre a sifflé… C’est là qu’on s’est rendu compte qu’il était un zombie fraîchement recousu, passablement vexé de s’être fait déglinguer par les Carcassonnais.
    Tranchtigor a ramassé la balle à nouveau. La situation était critique, mais notre trois-quart Chimay à la Bière a été pris d’un accès de témérité et a assuré le spectacle en donnant un coup de boule magistral au porteur de balle de Carcassonne, ce qui a laissé les deux joueurs à terre un peu amochés, mais l’homme-bête suffisamment pour qu’il sorte sur une civière. Les autres Boucs se sont retrouvés un peu désemparés à être forcés de jouer le ballon, et quand Mille Sabots a essayé, le cuir lui a glissé des pattes. C’est à ce moment que Cœur de Pommeau s’est encore relevé, a chipé le ballon au nez et à la barbe des hommes-bêtes et s’est mis autant en sécurité qu’il pouvait, vaguement protégé par Morphader le Pointu.
    On avait les yeux rivés sur le chrono. Les Boucs ont tout de même réussi à jeter Cœur à terre, mais quand Mille Sabots a réussi à récupérer la balle, tombée aux pieds de Morphader, le temps leur manquait et il fallait encore passer de l’autre côté du rat. L’homme-bête a tenté de passer en force en intimidation, mais n’a réussi qu’à se casser la figure, et au passage à s’estropier la deuxième cheville (la première était déjà mal en point…). Et le match s’est terminé comme ça.

    Au moment de faire les comptes, à notre grande surprise, on a réalisé qu’aucun de chez nous n’était vraiment abîmé. Par contre, les Boucs Carcassonnais ont trois joueurs qui ne pourront pas jouer le prochain match, dont un qui court désormais aussi vite qu’un nain asthmatique. On a pas pu s’empêcher, on s’est sentis puissants. Et puis en réfléchissant, on s’est dit que c’est peut-être pas qu’une légende, la poisse des Boucs Carcassonnais.
    On a regardé le calendrier, et les prochains qu’on doit affronter c’est les Châteauroux Star Guild, les lézards de Necrofab. On les connaît pas bien ceux-là, mais il paraît qu’on les a pas vus depuis le début du championnat (ce serait encore un coup des Arcachon Dragons que ça m’étonnerait pas…).
    Sinon, les prochains sur la liste, c’est les Poitevins du Nord. On n’a pas que des bons souvenirs de ceux-là. A vrai dire on les a jamais battus : en deux rencontres un nul et une défaite. Mais ça, c’était en Saison 3, c’est de l’histoire ancienne et maintenant les choses sont différentes ! On est remontés dans le classement, et on est remontés tout court ! A présent qu’on a battu des chaotiques bourrés de testostérone, c’est pas des petits Nordiques qui vont nous inquiéter ! On va leur montrer de quoi on est capables. Pas vrai les gars ?
    Heu, vous êtes là, les gars ?...


    _________________

    Admin
    Admin

    Messages : 922
    Date d'inscription : 11/12/2010

    Re: J2 des rats rapides et malicieux

    Message  Admin le Dim 17 Fév - 8:36

    avatar
    Old Nick

    Messages : 1577
    Date d'inscription : 20/12/2010
    Age : 32

    Re: J2 des rats rapides et malicieux

    Message  Old Nick le Dim 17 Fév - 10:03

    Génial Gris-Gris jolie résumé, tu écris super bien on se l'imagine facilement

    P.S: Sais tu que tu peux prendre plusieurs serveuses pour relever plus facilement tes joueurs et sais tu aussi que tu peux mettre des compétences à tes mercenaires lors des coup vicieux ? Je dis ça parce que la dernière fois contre BRUNCH quelques tacleurs t'aurait bien aidé Wink


    _________________
    avatar
    Aljachat/Ombreterre
    Admin

    Messages : 893
    Date d'inscription : 09/01/2011
    Age : 37
    Localisation : Limoux

    Re: J2 des rats rapides et malicieux

    Message  Aljachat/Ombreterre le Dim 17 Fév - 10:08

    et aller savoir pourquoi ingame ce foutu jeu me compte ce match comme 2 défaite d'un coup !!

    Quand je vous le dit qu'il m'aime pas.


    _________________
    avatar
    33brunch

    Messages : 1146
    Date d'inscription : 30/12/2010
    Age : 43
    Localisation : Arcachon

    Re: J2 des rats rapides et malicieux

    Message  33brunch le Dim 17 Fév - 10:31

    Un petit résumè au leverle Dimanche matin avec un bon café !!!

    GGEENNNIIAAALLLL /ok

    Bravo mon Grisgris ca va me redonner l'envie de vous en pondre moi aussi

    pour ta victoire
    avatar
    Gris-gris
    Admin

    Messages : 507
    Date d'inscription : 18/01/2011
    Age : 38
    Localisation : Sainte-Marie-Cappel (Cassel, Nord)

    Re: J2 des rats rapides et malicieux

    Message  Gris-gris le Dim 17 Fév - 10:41

    Merci les gars pour vos encouragements, ça fait plaisir !

    @Old Nick : pour les deux serveuses, je les ai souvent prises. Pour les comp, honnêtement j'ai jamais essayé. 50000 pour une compétence ça me paraît toujours un peu cher (je préfère prendre une serveuse ^^) mais c'est vrai que dans certains cas ça pourrait être bien quand même.

    @brunch : est-ce que tu as vu le résumé de notre match de J1 aussi ? Ca fait deux petits résumés !

    @Ombreterre : tain, oui, qu'est-ce que c'est que ce bazar ??





    _________________
    avatar
    Franz Pendergast

    Messages : 700
    Date d'inscription : 10/05/2011
    Age : 40

    Re: J2 des rats rapides et malicieux

    Message  Franz Pendergast le Lun 18 Fév - 12:52

    Tip top Gris-Gris et bravo les Tiots Rats ! clap

    Contenu sponsorisé

    Re: J2 des rats rapides et malicieux

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 0:54