Championnat de France de Blood-Bowl

INFO: Merci d'aller dans : profil/préférence et de cocher "oui" sur "autoriser les HTLM"

C’est quand qu’on joue ?



Derniers sujets

» J2 Saigneurs VS Maroufleurs
Aujourd'hui à 14:46 par Idraniel

» Tractations J4
Aujourd'hui à 14:43 par Idraniel

» Prolong Anto/Euripe
Aujourd'hui à 8:27 par Euripe

» Le réveil de la bête
Hier à 22:45 par Euripe

» Inscriptions S3
Hier à 21:25 par Julucky


    Correspondances de Frère Raddler, S5, jounée 6

    Partagez
    avatar
    Biff le borgne

    Messages : 406
    Date d'inscription : 25/03/2012
    Age : 38
    Localisation : saint pierre du mont

    Correspondances de Frère Raddler, S5, jounée 6

    Message  Biff le borgne le Dim 1 Déc - 14:33

    Correspondances de Frère Raddler, J6, saison 5
    Chère Mère,
    Je m’excuse d’abord de ne pas t’avoir donné de nouvelles plutôt. Depuis mon départ il y a six mois de la ferme familiale pour le monastère tant de choses se sont déroulés. Cela a été si rapide. En même temps j’ai l’impression que ma vie d’avant a eu lieu il y a une éternité.
    En premier lieu j’ai intégré, en tant que novice, le monastère de Saint Pierre. La vie s’est d’abord déroulée en prières et corvées journalières. Une vie propre à la contemplation. Et puis, dernièrement, j’ai été admis dans une communauté à l’intérieur de la communauté : Les Frères de Saint Pierre. Il s’agit d’une « équipe » (c’est ainsi qu’appelle ce type de congrégation) de Blood Bowl (ensemble de pratiques physiques permettant de se rapprocher de Dieu).
    Il s’agit à la fois de communier mais aussi de porter la parole sainte à travers tout le Vieux Monde. En effet l’équipe ne reste pas au monastère mais à un rôle de missionnaire.
    Le coach Biff le borgne (représentant de Dieu au sein de l’équipe) m’a élevé au rang de trois quart. Je crois qu’il m’aime bien car il m’appelle sa « chair à canon » et m’a promis que je serais en première ligne lors du prochain match (c’est ainsi qu’on appelle la célébration religieuse dans le monde du Blood Bowl).
    Je vais jouer contre les Sarlat Digging Team. C’est chouette je n’ai encore jamais vu de nains. Je les plains car visiblement ils ont des problèmes de transit : ils font caca dur, c’est pour çelà qu’ils sont « teigneux ».
    Le coach m’a encouragé de t’écrire avant la rencontre, « on ne sait jamais » a-t-il dit. Il a sans doute peur que je ne joue pas bien mon rôle mais je peux t’assurer que tu seras fière de moi. Le coach m’a laissé une bourse, à ton intention, en « dédommagement ». 50 000 pièce d’or !!J je n’ai jamais vu autant d’argent !
    Je t’embrasse ainsi que la petite Lulu, qui j’espère grandit bien, et j’envoie mes respects au Père.
    Affectueusement,
    Raddler,

    Chère Mère,
    Ca y est, j’ai joué mon premier « match » contre les Sarlat Digging Team.
    L’expérience a été percutante. J’en suis encore tout secoué.
    Comme promis le coach m’a mis au premier rang, sur la « LOS ». Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire à mon vis avis, un nain jugé sur un sorte de tracteur. Sans doute un objet sacerdotal. Lui aussi souriait de toutes ces dents, encore plus quand l’arbitre (un officiant habillé en noir, le maître de cérémonie) a été sacrifié et remplacé par un autre, tout chétif, qui a passé son temps à regarder nerveusement les tribunes. Cela devait être son premier match à lui aussi. Du coup il a rien regardé de ce qui se passait.
    Mon partenaire sur la ligne, Frère Quen, m’a lancé un regard attristé comme s’il avait de la peine pour moi. Il pensait sans doute que je n’allais pas être à la hauteur, du coup j’ai bombé le torse et me suis concentré sur l’équipe adverse. Hormis celui sur le tracteur, tous les autres étaient au raz du gazon et je ne pouvais voir leurs visages, dissimulé s qu’ils étaient derrière leur armure et leur barbe. Ils semblaient trépigner d’impatience.
    L’arbitre à siffler et la célébration a commencé. Frère Kro a dégagé le « cuir » (ballon sacerdotal, autour de quoi toute la célébration se déroule, celui qui arrive à le porter dans l’en but adverse connait l’eucharistie).
    Les nains se sont alors mis en mouvement, si on peut dire. Faut avouer qu’ils sont un peu lent mais leur geste sont précis et surtout leurs accolades sont puissantes. Je me suis vite retrouvé couché sur la ligne, comme mes compagnons. Je me suis alors aperçu, qu’ainsi allongé par terre je pouvais mieux voir les yeux des nains, et ceux-ci semblaient s’amuser. Ils ont alors commencé leur lente procession vers notre en but. Je ne peux pas te raconter précisément ce qui se passait car, finalement, la LOS, n’est pas l’endroit idéal pour avoir une vue d’ensemble du match. Par contre je peux te décrire précisément toutes les aspérités du gazon. Je peux aussi dire avec fierté que j’ai su admirablement tendre la joue. Frère Quen l’a malheureusement un peu trop tendu et s’est retrouvé à l’infirmerie. D’autres l’ont suivi mais ils étaient simplement Ko et une rasade de Grand Mont les a remis sur pied. Frère Grimbergen a été un peu trop viril sur une de ses accolades et il a malheureusement blessé un nain adverse. Frère Lulu a quant à lui, sans le faire exprès, marché sur un pauvre nain à terre, avec trois de nos frères. Faut dire qu’ainsi couché dans l’herbe haute, on ne les voit plus.
    Il a bien fallu toute une mi-temps (moitié de la cérémonie) pour que les nains puissent marquer, et sur ce tous leurs fidèles se sont levé pour les ovationner.
    En deuxième mi temps on a reçu mais les Sarlat n’ont pas du tout suivre car ils se sont élancés pour prendre la balle. Le coach ne semblait pas très content de cette entorse au protocole, mais bon, on les a laissé marquer, puisque c’est ce qu’ils voulaient. Ils ont même eu droit à un feu d’artifice, lancé par notre magicien, mais il a dû l’envoyé un peu bas car ils ont eu le haut du crane roussi. Mais heureusement pas de blessé. Le coach était en colère de ce petit accident et l’a traité d’incapable, qu’il allait le renvoyer au bûcher.
    Finalement, après le deuxième touchdown, j’ai pu mieux regarder car je me suis, moi aussi, retrouvé sur le banc de touche à siroter une grand mont pour me remettre d’aplomb.
    Et là, miracle, en même pas deux tours, sous la direction de Frère Kro, notre lanceur vedette, nous avons effectué la chorégraphie parfaite. Le ballon s’en envolé dans les airs, tel un ange, pour atterrir dans les bras de Frère Guiness, qui a tout naturellement marqué le touchdown et clôturé la cérémonie.
    Oh mère c’était magnifique. Il me tarde le prochain match. Nous rencontrons une nouvelle équipe, les Barcelonettes, qui visiblement sont à mourir de rire.
    Cela va être un match à réveiller les morts, et tu sais quoi ? Je serais sur la LOS !
    avatar
    Franz Pendergast

    Messages : 759
    Date d'inscription : 10/05/2011
    Age : 40

    Re: Correspondances de Frère Raddler, S5, jounée 6

    Message  Franz Pendergast le Dim 1 Déc - 18:36

    C'est superbe ! prosterne /ok 
    Merci pour cette belle tranche de poilade M'sieur Biff, et vivement les prochaines lettres de Frère Raddler. /ivre 


    _________________


    avatar
    Le Kotche

    Messages : 338
    Date d'inscription : 12/05/2011
    Age : 34

    Re: Correspondances de Frère Raddler, S5, jounée 6

    Message  Le Kotche le Dim 1 Déc - 19:19

      vraiment génial et bien mis en forme, je pressens que Frère Radler deviendra un vétéran des Freres /ivre 
    avatar
    Old Nick

    Messages : 1579
    Date d'inscription : 20/12/2010
    Age : 33

    Re: Correspondances de Frère Raddler, S5, jounée 6

    Message  Old Nick le Mar 3 Déc - 12:54

    Excellent Biff, bravo!


    _________________
    avatar
    Elleas

    Messages : 216
    Date d'inscription : 13/01/2011
    Age : 41
    Localisation : Sarlat la canéda

    Re: Correspondances de Frère Raddler, S5, jounée 6

    Message  Elleas le Ven 6 Déc - 20:14

    excellent. ça fait plaisir de voir le résumé vu d'en face. afro 

    Contenu sponsorisé

    Re: Correspondances de Frère Raddler, S5, jounée 6

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 15:15